Orange répond à l'UFC-Que Choisir sur la 4G

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
orange

Orange répond à l'UFC-Que Choisir, par un communiqué, après l'annonce d'un dépôt de plainte de la part de l'association de consommateurs à l'encontre de Orange et de SFR concernant des « pratiques commerciales trompeuses » sur le réseau 4G à Paris.

L'UFC-Que Choisir organisait ce matin un point presse afin de dénoncer  des « pratiques commerciales trompeuses » sur le réseau 4G à Paris. L'association a notamment déposé une plainte contre la société Orange France :

  • en raison de l’anormal décalage entre la carte de couverture de la ville de Paris que l’opérateur propose sur son site Internet et l’accessibilité effective à son réseau 4G
  • en raison d’une publicité comparative laissant penser aux abonnés à ses forfaits 4G qu’ils accèderaient à la 4G avec un débit maximum théorique de 150 Mbit/s sur l’ensemble des zones où la technologie serait disponible

La réponse d'Orange à l'UFC-Que Choisir

« Le Groupe Orange s’étonne de cette communication, qui paraît tout à fait inappropriée au regard de la  démarche de transparence dans laquelle Orange s’inscrit vis-à-vis de ses clients. Par ailleurs, Orange entretient une relation d’ouverture et de dialogue en continu avec les autorités publiques et les associations de consommateurs sur ces questions. » 

L'opérateur répond ensuite point par point aux attaques de l'association :

  • Concernant la carte de couverture de la ville de Paris : en faisant état d’ « un anormal décalage entre la cartographie présentée par l’opérateur et l’accessibilité dans la pratique », l’UFC Que Choisir fait un amalgame entre le lancement de la 4G dans les 20 arrondissements de Paris et la couverture à 100% de la zone. Orange réaffirme tenir ses engagements en termes de couverture et a toujours été transparent, mettant régulièrement les cartes de couverture à jour. Il est d’ailleurs surprenant de constater le décalage entre le taux de couverture publié ce matin alors même que celui-ci était salué par le magazine Que Choisir en date du 22/10, en témoigne l’extrait suivant : « avec un taux de couverture de 93,5 %, celui d’Orange reste largement accessible. ». Nous nous étonnons et nous interrogeons donc sur ces résultats, en particulier pour la zone Sud-Ouest de Paris, qui dispose d’un nombre de sites 4G identique aux autres arrondissements.
  • Concernant le débit maximum théorique de 150 Mbit/s : nous confirmons qu’Orange est à ce jour le seul à pouvoir proposer jusqu’à 150 Mbit/s grâce à la largeur de bande de 20 MHz sur la fréquence de 2,6 GHz qui lui a été allouée. L’UFC Que choisir affirme que la 4G d’Orange déployée en 2.6 GHz ne concerne que les grandes villes, ce que nous contestons. En effet, l’ouverture par Orange à la 4G des 500 villes sur l’hexagone effective au 30/09/2013 repose sur la mise en service de 2349 antennes de 2.6 GHz et 250 antennes de 800 Mhz (source ANFR). Orange, qui est l’opérateur à avoir déployé le plus grand nombre d’antennes en 2.6 GHz, a à cœur de réduire les inégalités entre les territoires et œuvre en ce sens depuis de nombreuses années.
  • Concernant la H+, le reproche de l’UFC Que Choisir porte sur l’assimilation de la H+ au très haut débit mobile. Orange, dans toutes ses communications et par souci de clarté, fait systématiquement apparaître la distinction entre les 2 réseaux H+ et 4G qu’elle a déployés et les débits qui y sont associés.

Egalement remis en cause par l'UCF-Que Choisir, l'opérateur SFR n'a pour le moment fait aucune communication que ce soit par communiqué ou via ses comptes Twitter.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 18/12/2019

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.