promo red by sfr

Steve Wozniak se prend-il pour le VRP de Xiaomi ?

Par Samir Azzemou

xiaomi

La petite marque chinoise qui monte n'en finit pas de séduire de grands pontes des concurrents occidentaux. Après avoir engagé Hugo Barra, Xiaomi réussit à séduire le cofondateur d'Apple, apparu sur scène lors d'un événement organisé par la marque. Un beau coup de pub.

Depuis plusieurs jours, le nom de Steve Wozniak se retrouve régulièrement associé à la marque Xiaomi. Le premier est devenu un fan de la seconde, quand cette dernière vante régulièrement les mérites d'Apple. Mais ce qui aurait pu n'être qu'un hommage appuyé est vite devenu une légère mascarade médiatique quand Steve Wozniak est intervenu lors de la conférence organisée par Xiaomi. Le barbu bedonnant a félicité les équipes de Xiaomi pour le travail accompli sur le mi3 dont il est le fier propriétaire d'un exemplaire. Joli coup de pub de la part de l'un des acheteurs compulsifs de smartphones les plus riches de la planète.

Une recontre pas si fortuite

L'histoire débute en fin de semaine dernière. Les médias high-tech chinois rapportent que Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple, est en visite au siège de Xiaomi. Il y rencontre Lin Bin, l'un des vice-présidents. Visite remarquée, car légèrement médiatisée par ce dernier, photos à l'appui publiées sur son profil Weibo. Les deux hommes sont assis dans un superbe salon chinois ouvert. De quoi parle-t-il ? De technologie, d'iPhone, de mi3 et peut-être même d'un événement qui doit se dérouler quelques heures plus tard.

Steve Wozniak et Lin Bin

Steve Wozniak s'est en effet rendu à la conférence de Xiaomi organisée à l'occasion du Nouvel An chinois. Il est monté sur scène, a pris un micro et a officiellement déclaré qu'il aimait les produits Xiaomi, notamment le mi3. Il a même ajouté qu'il était ravi de faire partie de la « famille » d'utilisateurs de ce smartphone. La photo ci-dessous, prise et publiée sur Google+ par Hugo Barra, le vice-président international de Xiaomi (ex-vice-président de Google en charge d'Android), a évidemment fait le tour du monde.

Steve Wozniak chez Xiaomi

Un tête-à-tête en présence de journaliste

Troisième étape : rencontre aujourd'hui entre Wozniak et Lei Jun, le patron de Xiaomi, au siège du fabricant devant une sélection de journalistes, dont un confrère de Tech in China qui en a publié un compte-rendu. Pas de discussion en tête-à-tête ici, mais une séance de questions-réponses. L'occasion pour Wozniak d'affirmer que Xiaomi réalise des produits suffisamment bons pour faire une entrée fracassante sur le marché américain (ce que Hugo Barra s'emploie évidemment à faire). Visiblement, ce petit événement n'était destiné qu'à épater la galerie devant les journalistes.

Lei Jun et Steve Wozniak

Car, tout le monde sait bien que Wozniak passe beaucoup de temps à acheter des mobiles et à donner son avis sur la stratégie. Un avis qui est régulièrement négatif, bien sûr, notamment depuis le départ de Steve Jobs. Nous pensons donc qu'il s'agit d'abord ici d'une nouvelle fanfaronnade de Steve Wozniak et que Xiaomi n'est finalement qu'un bon prétexte.

Une flatterie qui a mal tourné ?

Un prétexte qui date d'il y a un mois, quand Lei Jun accordait une interview à Beijing News. Il estimait alors que l'iPhone d'Apple reste aujourd'hui le meilleur smartphone au monde et que sa volonté est d'arriver au même point d'excellence. Maintenant, c'est au tour de Wozniak de flatter le constructeur chinois et d'affirmer que celui-ci n'a rien à envier à la compétition américaine. Une situation bien curieuse que chacun expliquera à sa façon...

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.