Prise en main du Kazam Thunder Q4.5 : un concurrent sérieux pour le Wiko Cink Peax 2 ?

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
kazam

Kazam s'apprête à investir le marché français avec une large gamme de smartphones. Mieux équipé que ses comparses, le Thunder Q4.5 est en première ligne. C'est donc à lui qu'il incombe de révéler tout le potentiel du constructeur, tout en faisant face à une concurrence féroce.

En tant que nouveau constructeur, Kazam s'est prêté au jeu des présentations ce matin à Paris. Il nous a notamment exposé sa stratégie, mais aussi les produits qui en découlent. Parmi eux, le Thunder Q4.5 se présente comme le plus emblématique. Attendu au mois de février dans le commerce au prix de 169 €, il se place notamment au niveau du populaire Cink Peax 2 de Wiko. D'ailleurs, il partage également une bonne partie de sa fiche technique avec lui. En voici un rappel :

  • Android 4.2 Jelly Bean
  • écran IPS FWVGA (854 x 480 pixels) de 4,5 pouces
  • processeur quad-core 1,3 GHz de chez MediaTek
  • 1 Go de RAM
  • 4 Go de mémoire interne (+ microSD)
  • APN 8 mégapixels
  • webcam 2 mégapixels
  • dual-SIM
  • batterie 1800 mAh

Kazam Thunder Q4.5

Présents à l'événement, nous avons pris quelques minutes pour manipuler l'appareil afin de vous livrer nos premières impressions.

Un design sobre et efficace

Le Thunder Q4.5 joue la carte de la sobriété. Ni ses dimensions raisonnables ni son design ne le démarquent de ses paires. A l'avant, son écran de 4,5 pouces a été dissimulé derrière une vitre qui occupe la totalité de la surface. Ainsi, elle abrite également la webcam et les différents capteurs installés au-dessus, ainsi que les touches de navigation Android en-dessous. Seul le haut-parleur apporte un peu de relief à l'ensemble.

Kazam Thunder Q4.5 : avant / arrière

Il marque également la jointure avec le cadre argenté du smartphone. C'est là qu'ont été répartis connectiques et boutons physiques. Port microUSB et prise jack ont été placés sur le dessus. La tranche droite accueille le bouton de mise sous tension. Les contrôles du volume, eux, ont été placés sur la tranche gauche. Un choix judicieux puisque l'appareil est suffisamment compact pour permettre à l'index de les atteindre naturellement. Il ne trouvera d'ailleurs aucun obstacle sur sa route puisque l'appareil photo et son double Flash LED ont été placés hors de portée, dans un coin plutôt qu'au milieu.

Kazam Thunder Q4.5 : connectiques

En d'autres mots, le Thunder Q4.5 offre une excellente prise en main. Si le plastique employé n'est pas d'une qualité exceptionnelle, il n'en reste pas moins doux et agréable au toucher. Peu de reproches à formuler, même chose du côté de l'assemblage. Aucun jeu ne s'est fait ressentir lorsque nous manipulions le smartphone et son capot arrière se déboîte et s’emboîte parfaitement afin de libérer l'accès à la batterie, les deux emplacements pour carte SIM et celui pour carte mémoire.

Kazam Thunder Q4.5 : capot amovible

Android dans son plus simple appareil

Une fois le smartphone sorti de veille, Android 4.2 Jelly Bean se dévoile sur un écran que l'on ne qualifiera pas d'exceptionnel, mais de bonne facture tout de même. De type IPS, la dalle mesure 4,5 pouces et affiche une définition de 854 x 480 pixels. En conséquence, l'affichage n'est pas particulièrement fin, mais devrait permettre de profiter de la plupart de ses contenus, grâce aussi à une bonne luminosité et des angles de vision relativement larges.

Kazam Thunder Q4.5 : écran

Android n'a pas fait l'objet de traitements particuliers. Kazam a décidé de ne pas le surcharger, tant au niveau de son interface que de son offre logicielle. Il laisse ainsi le choix aux utilisateurs d'installer les applications de leur choix afin de compléter la collection, native, de Google. Surtout, il n'encombre pas inutilement la mémoire interne, limitée ici à 4 Go mais extensible avec une carte microSD.

Une offre de services inédite

Pour dire vrai, Kazam y a tout de même glissé une application maison. Il s'agit de Kazam Rescue. Une application bien pratique puisqu'elle permettra à un technicien de prendre le contrôle du smartphone, à distance, afin d'aider les utilisateurs peu à l'aise sous Android. Evidemment, il leur faudra au préalable contacter la hotline, accessible du lundi au vendredi par téléphone.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule chose du côté du service clients, véritable figure de proue du constructeur. Outre une assistance téléphonique, mais aussi physique dans 150 points de vente « Point Service Mobiles », il s'engage à remplacer l'écran en cas de casse survenant dans les 12 premiers mois suivant l'achat du smartphone.

Kazam Thunder Q4.5 : Kazam rescue

Pour prendre les commandes avec Kazam Rescue, le technicien vous demandera d'entrer un code PIN

Des performances prometteuses

Cette interface Android sans artifices, c'est peut-être aussi ce qui explique la réactivité et la fluidité d'Android malgré une configuration souvent prise à défaut sur d'autres smartphones. Le processeur quad-core 1,3 GHz de MediaTek, couplé à 1 Go de RAM, n'a montré aucun signe de faiblesse lors de notre prise en main. Evidemment, elle risque d'être un peu plus juste pour faire tourner des jeux, notamment 3D. Aucun n'était installé sur le modèle de démonstration.

Plusieurs fichiers vidéos, jusqu'en 720p, avaient en revanche était chargés et tous ont pu être lus sans souci avec la suite multimédia de Google. En prise de vue, l'interface n'est pas exactement celle du géant américain. Une barre verticale a été ajoutée à gauche pour accéder aux différents modes et réglages. Difficile de porter un quelconque jugement sur les résultats produits par l'appareil photo 8 mégapixels intégré dans la mesure où le lieu de la présentation était particulièrement sombre. Nous avons tout au plus pu observer une restitution juste des couleurs.

Kazam Thunder Q4.5 : appareil photo

Un premier essai convaincant

Autant dire que nous sommes un peu restés sur notre faim dans la mesure où le Kazam Thunder Q4.5 nous a fait bonne impression. Rares sont les constructeurs à proposer d'emblée un tel niveau de finition avec leurs premiers smartphones. Evidemment, nous regrettons également certains choix, comme celui de la résolution de son écran, alors que la concurrence propose un peu mieux au même prix.

Il faut toutefois voir un peu plus loin. Les services inédits inclus avec le smartphone devraient rassurer les néophytes et les maladroits. La proposition de Kazam est en tout cas loin d'être inintéressante de prime abord. Reste à voir si cela se confirmera en creusant un peu plus.

  • Kazam Thunder Q4.5 - Testé

    Kazam Thunder Q4.5

    Le Kazam Thunder Q4.5 est un smartphone d'entrée de gamme, qui conviendra aux personnes recherchant un téléphone polyvalent à prix abordable. Il ne dispose pas de l'ergonomie des derniers...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    60%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.