nVidia ouvre la Tegra Zone aux mobiles sous chipset concurrent

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nvidia

La Tegra Zone, application destinée à recenser les jeux optimisés pour les chipsets de nVidia, est désormais disponible en téléchargement sur le Play Store. Même pour ceux qui ont un smartphone équipé d'un chipset concurrent.

Si vous êtes joueur sur Android, vous devez certainement au moins connaître la Tegra Zone, sinon l'utiliser pour trouver des jeux de qualité parmi la nuée d'applications ludiques du Play Store. Espace d'information et de recommandation développée à l'origine pour les smartphones et tablettes animés par un chipset Tegra, l'application est désormais disponible pour tous, via le Play Store, même sur les mobiles tournant sous MediaTek ou Qualcomm.

Une zone de recommandation

Rapide à télécharger et à installer, la Tegra Zone se compose d'un flux d'informations (bien sûr sur la gamme Tegra, et particulièrement sur le K1, le dernier chipset du fondeur, mais aussi sur les jeux vidéo pour mobile) et d'un catalogue de recommandations. Environ 150 jeux y sont recensés, classés par genre. La compatibilité avec un gamepad est également renseignée. Un moteur de recherche accompagne le tout. Tegra Zone reconnaît si un jeu est installé sur votre smartphone, mais pas si vous l'avez déjà acheté, même si vous êtes connecté à l'aide de votre compte Google.

Une compatibilité parfois à optimiser

Si un jeu vous intéresse, cliquez dessus pour accéder à une fiche produit. En cliquant sur le prix, vous basculez vers le Google Play. Théoriquement, si le jeu est incompatible avec votre mobile, la Tegra Zone vous en avertit. Nous avons fait le test et, à plusieurs reprises, une alerte d'incompatibilité s'affichait, alors que nous avons été en mesure de télécharger et de lancer les jeux concernés. Une petite mise à jour s'imposera donc certainement.

Une bonne nouvelle pour les joueurs, mais pour nVidia ?

L'idée de proposer la Tegra Zone est une bonne nouvelle pour tous les joueurs. De plus, cela démontre un certain pragmatisme : ce n'est pas parce que les terminaux sous Tegra se font rares que les joueurs ne jouent plus sur Android. En revanche, quel est l'intérêt économique pour nVidia, qui souffre de ne pas signer assez de partenariat avec des constructeurs ? Nous nous posons la question.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.