Xiaomi Hongmi 1S : le remplaçant du Red Rice devrait encore faire très mal

Par Samir Azzemou

xiaomi

Près d’un an après le lancement de son Hongmi (appelé aussi Red Rice ou Redmi), Xiaomi présente le Hongmi 1S. Version légèrement améliorée du Red Rice, il sera proposé à moins de 800 yuans, soit... 96 euros.

Plus tôt dans la journée, nous avons évoqué les résultats d’Apple sur le marché chinois. La firme de Cupertino y détient à la cinquième place, avec 7 % des ventes de smartphones, mais elle est talonnée par Xiaomi, l’étoile montante de la Chine qui monopolise 6 % des ventes. Actuellement en phase de développement international, la marque continue de construire son mythe sur son marché domestique avec des modèles très qualitatifs ou offrant un rapport qualité-prix rarement atteint jusqu’ici. C’est de nouveau le cas avec le Hongmi 1S, successeur du Hongmi original, que nous avons longtemps appelé Red Rice.

Nouveau mobile, nouveau processeur

Ce nouveau Hongmi conserve en grande partie la fiche technique de son prédécesseur, mais fait quelques petites modifications qui auront certainement leur importance. À commencer par le processeur. Xiaomi a pris le parti de ne plus s’adresser à MediaTek pour animer son smartphone entrée de gamme. Il passe désormais par Qualcomm.

Résultat : le Hongmi 1S s’offre le luxe d’intégrer un Snapdragon 400 MSM8628, un quad-core Cortex-A7 cadencé à 1,6 GHz et équipé d’un GPU Adreno 305. La différence devrait être considérable, comparé au MT6589T 1,5 GHz de MediaTek et son PowerVR SGX544. Autre changement : la mémoire interne passe à 8 Go (extensible par microSD), Android Jelly Bean passe en version 4.3 (mais la surcouche reste la cinquième version de MIUI).

Une fiche technique globalement identique

Xiaomi conserve en revanche le même écran, une dalle de 4,7 pouces IPS dotés d’une définition 720p (soit 312 points par pouce), et la même taille de mémoire vive, 1 Go. Il garde également sa batterie 2000 mAh et son capteur photo de 8 mégapixels ouvrant à f/2.2 et filmant en 1080p.

Seul vrai point négatif, le Hongmi 1S ne sera toujours pas 4G. Ces deux ports cartes SIM seront compatibles 3G pour l’un et 2G pour l’autre. Voilà un choix étonnant, compte tenu de l’excellente dynamique autour du LTE en Chine. Espérons que Xiaomi corrigera le tir pour sa version internationale.

Clairement un concurrent du Moto G

Le Xiaomi 1S sera proposé à partir de demain, 20 février, au prix de 799 yuans. Ce qui, en euro, donne 96 euros environ. Un prix particulièrement agressif pour un mobile à la fiche technique comparable à celle du Moto G, devenu une référence du rapport qualité-prix. S’il arrive en occident, ce mobile fera assurément parler de lui.

Xiaomi Hongmi 1S

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close