Avec SFR, Numericable veut créer un champion du très haut débit fixe et mobile

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
numericable

Numericable a tenu, ce matin, une conférence de presse concernant son rapprochement avec SFR. L'occasion de faire le point sur les ambitions de ce nouvel acteur, dont Patrick Drahi souhaite faire un champion du très haut débit fixe et mobile.

Il y avait foule ce matin lors de la conférence de presse de Numericable. Il faut dire que le film du rachat de SFR a connu de nombreux épisodes ces dernières semaines. Au final, c'est bien l'offre de Patrick Drahi, PDG de Altice / Numericable, qui a séduit le conseil d'administration de Vivendi.

L'homme d'affaires, accompagné d'Eric Denoyer, PDG de Numericable, tenait à revenir sur les points clés du rapprochement avec SFR et sur les ambitions de cette nouvelle entité.

Numericable : Eric Denoyer et Patrick Drahi

Eric Denoyer, PDG de Numericable, et Patrick Drahi

Un rapprochement longuement réfléchi

Opération séduction ce matin de la part de Patrick Drahi qui a tenu à lever toutes réticences à l'égard du rapprochement de Numericable avec SFR. L'homme d'affaires n'en n'est pas à son premier business, et il réfléchit à ce rapprochement depuis déjà de nombreuses années. Et quand un journaliste lui demande des précisions sur les synergies comptables de ce rapprochement, il n'hésite pas à tacler gentiment son concurrent Bouygues : « Je ne les ai pas étudiées deux minutes montre en main un samedi matin ». Faisant ainsi référence au marathon engagé entre Bouygues et Free pour trouver un accord tout juste avant de déposer l'offre de rachat auprès de Vivendi.

Pour lui, la convergence entre le réseau câblé et le fixe, c'est l'avenir. Une lame de fond qui se dessine un peu partout dans le monde. « On est dans l'âge du très haut débit ». Et quand on l'interroge sur le match avec Bouygues Telecom, il répond tout simplement : « Je n'avais pas beaucoup de doutes. C'était le meilleur projet ».

Numericable : synthèse des termes de l'offre sur SFR

Il rappelle que Numericable est le leader du très haut débit en France avec 1,041 million de clients, loin devant Bouygues Telecom, qui utilise par ailleurs le réseau de Numericable pour ses clients Bbox Fibre, et ses 363.000 clients, ou d'Orange et ses 319.000 clients. Le câblo-opérateur affiche 9,9 millions de prises, et rappelle également qu'il est présent sur tout le territoire. Il vise 12 millions de foyers raccordables dès 2017, et les 15 millions pour 2020, sur un total de 26 millions de foyers français.

Un champion national du très haut débit fixe et mobile

L'ambition de Numericable est claire : connecter le réseau de SFR avec celui de Numericable, pour faire de cette nouvelle entité un champion national, voire européen, du très haut débit fixe et mobile.

Patrick Drahi est en effet convaincu de la convergence fixe-mobile qu'il juge indispensable pour satisfaire les besoins en débit des consommateurs. Il indique notamment que les foyers français sont passés de 4 écrans en 2009 à 6,5 écrans en 2014, et que ces écrans sont de plus en plus connectés. Pour lui, le rapprochement avec SFR permettra de constituer « un magnifique réseau intégré fixe et mobile ».

L'homme d'affaires a tenu à rappeler que la France est en queue de peloton en ce qui concerne le taux de pénétration. Avec seulement 7%, l'Hexagone s'affiche loin derrière l'Allemagne (40%) et la Belgique (60%).

La puissance de la marque SFR sur le réseau fibre de Numericable

A terme, l'ensemble des clients du fixe et du mobile se retrouveront bien sous la bannière de l'opérateur au carré rouge : « C'est SFR qui portera l'activité commerciale » a indiqué Patrick Drahi, qui envisage toutefois une période de transition sous forme de cobranding, avant que la marque SFR prenne le dessus, très progressivement.

Numericable et SFR : un mariage technologique

Alors que Numericable compte aujourd'hui 140 boutiques, celles-ci passeront aux couleurs de SFR, qui comptera 850 boutiques au total.

Concernant les offres, Patrick Drahi a promis qu'elles seront simplifiées au maximum. Sans plus de précisions. Par ailleurs, il a assuré que l'activité dédiée aux entreprises fera également partie de ses priorités face à un marché français très peu compétitif où Orange détient 70% de part de marché.

Enfin, l'accord de mutualisation conclu entre Bouygues Telecom te SFR n'est nullement remis en cause. Il sera maintenu, voire amélioré selon l'intéressé.

Bouygues Telecom regrette la décision de Vivendi

Le concurrent de Numericable au rachat de SFR s'est exprimé, ce matin, par communiqué : « Vivendi a décidé de rentrer en négociations avec Altice - Numericable pour l'acquisition de SFR. Bouygues regrette ce choix pour l'avenir des télécoms en France. Au cours des dernières semaines, Bouygues a montré son fort attachement au secteur des télécoms en proposant un projet industriel ambitieux qui aurait permis de créer un acteur majeur du numérique en France.

Désormais, le Groupe doit se projeter dans l'avenir. Plus que jamais, Bouygues Telecom continuera à jouer un rôle central dans le secteur des télécoms en France. Il a de sérieux atouts tant dans le Mobile où il remporte un grand succès avec son offre 4G et sa couverture exceptionnelle, que dans le Fixe où la réussite de son offre à 19,99€ le conforte dans ses choix stratégiques.

Bouygues Telecom a l'ambition et les moyens de mener un projet stratégique et technologique ambitieux, porteur pour les télécoms en France.»

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 05/08/2019

illimité 40 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 40 Go

RED By SFR

10,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer