Amazon présente son décodeur sous Android : Fire TV

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
amazon

Après plusieurs mois de rumeurs, Amazon officialise son décodeur TV. Animé par sa version customisée d’Android, il propose l’ensemble des services attendus par un équipement domestique, et même un peu plus encore. Le tout pour moins de 100 dollars.

Jeff Bezos est un homme pragmatique. Quand il souhaite investir un marché, il ne s’y lance que s’il propose une offre différente de toute la concurrence. Car, comme sur les tablettes ou la téléphonie mobile, la concurrence fait rage dans le salon. Notamment aux États-Unis où les set-top-box équipent tous les foyers. Le potentiel d’un décodeur Amazon est donc important. Encore faut-il ne pas se louper. Voilà pourquoi ce n’est que maintenant, après plusieurs mois de rumeurs et d’attente, que la boutique en ligne dévoile le Fire TV.

Amazon Fire TV

Une passerelle multimédia très économique

Plusieurs points font de cette petite box un véritable événement. D’abord son prix : 99 dollars pour une plate-forme capable d’afficher du 1080p sur une télévision, ce n’est finalement pas grand-chose. La fiche technique, peu loquace, révèle d’autres détails intéressants. Le chipset dispose d’un CPU quad-core et d’un GPU de la famille Adreno. Il s’agit donc d’un chipset Qualcomm.

Plus précisément, il s’agit d’un Adreno 320, lequel équipe deux familles de Snapdragon : les S4 Pro et les 600. Si nous devions parier sur l’un d’entre eux, nous dirions qu’il s’agit d’un Snadragon S4 Pro, moins cher, peut-être même l’APQ8064 qui est le plus répandu (Sony Xperia Z, UL et ZR, LG Optimus G, Asus PadFone 2, Oppo Find 5, Xiaomi Mi2, Pantech Vega R3 et 6, etc.).

Au côté de ce chipset, 2 Go de mémoire vive, le WiFi dual band et la compatibilité Dolby Digital Plus (via une sortie son optique). Le tout est animé par le système d’exploitation maison d’Amazon basé sur Android et équipant ses tablettes. Ici, le système est proposé dans sa dernière version appelée « Mojito ».

Un contenu très riche

Second point fort de cette box, le contenu. Inutile de rappeler que le contenu est le fond de commerce d’Amazon. Le package de services de VOD (Netflix, Hulu, etc.) et de musique en illimité (donc Pandora) est assez impressionnant. 200 000 films et épisodes de séries disponibles en streaming : voilà de quoi faire. Pour faire le tri, Amazon compte sur deux outils. D’abord, les commandes vocales, grâce au micro intégré à la télécommande. Ensuite, le système de recommandation prédictive appelé ASAP qui vous propose des contenus en fonction de vos habitudes.

Amazon FireTV contenus

Une console de jeux ?

Comme nous l’avions supposé lors d’une rumeur précédente, Fire TV sert aussi de console de jeux. Amazon a non seulement signé des partenariats avec les principaux développeurs (Telltale, Gameloft, Electronic Arts, Disney, 2K Games, Sega, etc.), mais a également développé son propre studio. Son premier titre s’appelle SevZero, coûte 7 dollars et est offert pour l’achat de la manette de jeu associé à la Fire TV (dont le prix est de 40 dollars).

Une centaine de titres sont d’ores et déjà disponibles, tous jouables soit avec la manette, soit avec la télécommande, soit avec une tablette KindleFire, grâce à une application gratuite. Tous les jeux ne sont pas compatibles avec tous les contrôleurs possibles, mais le choix est amusant. Le prix des jeux est en moyenne de 2 dollars.

Amazon Fire TV jeu vidéo

Des interactions avec les tablettes

Les interactions avec la tablette ne s’arrêtent évidemment pas là. Si vous avez des abonnements premium sur la Kindle Fire, ils seront disponibles sur le Fire TV. Il est en outre possible d’afficher l’écran de la tablette sur la télévision. Ce qui peut être pratique pour regarder des photos en famille.

Comme toujours avec Amazon, difficile de savoir si ses produits sortiront des frontières américaines. Cependant, les Kindle Fire sont disponibles en France, il est donc possible que la box arrive chez nous. Reste à savoir quand.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.