Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Qualcomm présente ses nouveaux chipsets : Snapdragon 810 et 808

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Après les Snapdragon 410 et 610, Qualcomm continue de décliner son architecture 64-bit sur l’ensemble de son catalogue. Dernier bénéficiaire de ce passage, la gamme 800 destinée aux smartphones haut de gamme. Deux nouveaux représentants de cette famille viennent d’être officialisés : les 810 et 808.

Qualcomm est généreux. Au lieu de mettre à jour sa gamme une fois par an, ou une fois par semestre, le fondeur californien propose de nouveaux chipsets tous les deux à trois mois. Donc, même si trois nouveaux composants ont été présentés à Barcelone fin février (les Snapdragon 610, 615 et 801), Qualcomm en dévoile deux autres en ce début du mois d’avril. Il s’agit des Snapdragon 810 et 808, deux chipsets premium pour les smartphones haut de gamme du début de l’année prochaine. Faisant suite aux Snapdragon 410, 610 et 615, les 810 et 808 sont tous deux compatibles 64-bit.

Un second chipset octo-core 64-bit chez Qualcomm

Commençons par le Snapdragon 810. Véritable bête de course, il reprend la configuration octo-core du Snadragon 615 en lui offrant les performances de la gamme 800. Les huit coeurs sont toujours divisés en deux groupes de 4 pour une configuration big.LITTLE. Le premier groupe est formé de coeurs Cortex-A53, tandis que le second dispose de coeurs Cortex-A57. Qualcomm ne précise pas la fréquence des coeurs du 810.

Aux côtés de ces Cortex-A5x se trouve le processeur graphique Adreno 430. Il s’agit d’un tout nouveau coeur graphique capable de gérer l’Ultra HD aussi bien lecture de film qu’en enregistrement vidéo (jusqu’à 30 images par seconde). En Full HD, l’Adreno 430 est en mesure de monter à 120 images par seconde (pour le timeshifting). Il n’est en revanche pas capable de gérer au-delà du QHD pour l’affichage de l’écran. Proposer plus sur un smartphone est inutile. Mais sur une tablette, cela aurait pu être intéressant. Selon Qualcomm, l’Adreno 430 est 30 % plus puissant et 20 % moins gourmand que l’Adreno 420 que nous retrouvons dans le Snapdragon 805.

Snapdragon 808 : un produit au positionnement ambigu

La proposition du Snapdragon 808 est légèrement moins gargantuesque, et peut-être même un peu paradoxale, car nous avons du mal à identifier son intérêt vis-à-vis du 810. D’abord, parce qu’il n’est pas octo-core, mais hexa-core (avec deux coeurs Cortex-A57 et quatre coeurs Cortex-A53). Ensuite parce qu’il propose son propre processeur graphique, l’Adreno 418. Ce dernier devrait être 30 % plus puissant que l’Adreno 330 qui équipe actuellement les chipsets Snapdragon 800 et 801.

Ce coeur graphique est également compatible 4K en lecture et en enregistrement de vidéo. Il est également capable, comme les Adreno 420 et 430 de gérer les capteurs photo jusqu’à 55 mégapixels. Et il n’affiche également que le QHD, mais il devrait être moins puissant que l'Adreno 430. Le Snapdragon 808 jouera certainement la carte du prix, même s'il faudra pour cela empiéter le segment du Snapdragon 615...

Ces deux composants 64-bit, également compatible LTE Advance catégorie 6 (jusqu’à 300 Mb/s), seront disponibles pour les constructeurs durant la seconde moitié de l’année. Les premiers modèles commerciaux ne sont pas attendus avant le début de l’année prochaine.

Les fondeurs se préparent-ils à accueillir une version 64-bit d'Android ?

Certains pensent que les architectures 64-bit ne servent à rien dans un téléphone mobile. Il est vrai qu’aujourd’hui, le seul système d’exploitation pour smartphone réellement optimisé pour le 64-bit est iOS7. Un chipset 64-bit pour faire tourner Android n’apporte pas grand-chose aujourd’hui. Cependant, trois petits éléments nous amènent à penser que ce n’est pas une évolution sans fondement.

D’abord, Android tirera obligatoirement parti de cette architecture dans une prochaine version (sinon la prochaine attendue lors du Google I/O de juin prochain). Sinon, pourquoi tous les fondeurs auraient-ils dévoilé en quelques mois des composants 64-bit ? Ensuite, les processeurs de smartphones équipent également des tablettes, lesquelles hébergent bien sûr Android, mais aussi Windows 8. Et Windows 8 est déjà optimisé pour le 64-bit. Enfin, nous connaissons tous les bienfaits qu’apportera le 64-bit à la téléphonie mobile : plus de performance pour les jeux et les vidéos, plus d’optimisation dans l’usage de l’énergie et donc plus d’autonomie, etc.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer