OPPO Reno 10x Zoom

Test du HTC One (M8) : la classe, l'ergonomie et même la performance

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
HTC One (M8)

Le HTC One (M8) reprend tous les codes de la marque taïwanaise, tout en améliorant quelques imperfections. Certainement le meilleur mobile jamais construit par HTC, ce M8 mérite vraiment d’être l’instrument du retour à la rentabilité pour le constructeur.

Avec la gamme 2013, HTC a marqué le coup. Le fabricant a non seulement créé une nouvelle famille de produits radicalement différente au sein de son catalogue, mais a également gardé les codes ergonomiques qui le caractérisent. Le HTC One (M7) était déjà un excellent produit, suivi par deux déclinaisons (Mini et Max) très intéressantes (mais pas dénuées de petits défauts).

Le HTC One (M8) reprend le même principe, en gommant quelques imperfections, et en poussant le concept haut de gamme plus loin encore, avec un prix qui flirte avec les 700 euros dans sa version métallique. Nous sommes encore en dessous des Xperia Z de Sony, mais au-dessus du Galaxy S5.

Toutefois, comme pour Sony, la question n’est pas tant de savoir si le mobile est trop cher. La question à poser est celle-ci : vaut-il son prix ? Tout au long de ce test, nous tenterons de vous expliquer pourquoi nous pensons que oui. Ce n’est pas qu’une question de technologie, ni de matériau. Bien sûr, cela entre en ligne de compte. Mais c’est d’abord une question de sensation.

Prise en main

Une fiche technique pour le moins actuel pour du haut de gamme

Rappelons rapidement sur la fiche technique du M8 (en version internationale) pour se remettre en mémoire les caractéristiques :

  • chipset Snapdragon 801 MSM8974AB composé de quatre coeurs Krait 400 cadencés à 2,4 GHz et d’un processeur graphique Adreno 330 cadencé à 578 MHz.
  • écran de 5 pouces Super LCD 3 doté d’une définition 1080p (1920 x 1080) pour une résolution de 441 pixels par pouce.
  • protection de la dalle tactile par un verre Corning Gorilla 3
  • 2 Go de mémoire vive
  • 16 Go de mémoire interne extensible par microSDXC
  • double capteur photo à l’arrière avec un capteur rétroéclairé Ultrapixel de 4 mégapixels ouvrant à f/2.0 et un autre capteur pour calculer la profondeur de champ. Compatible HDR et enregistrement en 1080p.
  • capteur visio en façade 5 mégapixels rétroéclairés et grand angle. Compatibilité HDR et enregistrement vidéo en Full HD également.
  • double haut-parleur en façade Boomsound
  • poids : 160 grammes
  • un seul port carte SIM au format nanoSIM
  • batterie 2600 mAh
  • compatible H+ et 4G, Bluetooth 4.0, WiFi ac, DLNA, NFC
  • Android Kitkat en version 4.4.2 avec surcouche Sense 6.0

La fiche technique est très complète et assez impressionnante, même si quelques petits points d’ombre planent (comme la mémoire vive, la batterie et le capteur UltraPixel, tous un peu justes). Il nous tardait d’allumer le mobile pour savoir ce que l’ensemble apportait. Mais nous avons d’abord pris le temps de l’observer.

Un design qui reprend les codes de la gamme One

S’il n’était pas aussi sombre dans la teinte de sa coque métallique, le M8 ressemblerait de face beaucoup au M7. Outre la couleur de l'habillage, quelques détails changent, comme l’emplacement des capteurs, plus proches maintenant du capteur visio, ou comme les touches tactiles sous l’écran qui ont désormais disparu. Pour certains, il est dommage que l’espace entre le Boomsound inférieur et l’écran (là où se trouve le logo) ne soit pas utilisé pour agrandir la dalle. Mais l’écran fait déjà 5 pouces : ce n’est pas gênant à l’usage.

HTC One (M8) face HTC One (M8) dos

Sur les tranches, nous retrouvons quelques touches habituelles et quelques ports. La carte nanoSIM à gauche. Le microUSB et le jack 3,5 mm en bas. La sortie de veille en haut et le volume à droite. À côté du volume, une petite nouveauté : un emplacement pour une carte mémoire, l’un des défauts du M7. HTC corrige aimablement le tir.

HTC One (M8) gauche

HTC One (M8) droite

À l’arrière, plusieurs nouveautés également. D’abord le second appareil photo qui sert à faire des calculs de profondeur de champs. Il offre au logiciel d’édition photo la possibilité de changer la mise au point après la capture de la photo. Seconde nouveauté : le double flash LED, comparable à celui de l’iPhone 5S. Il sert à améliorer le rendu des couleurs et le contraste.

HTC One (M8) double capteur

Contrairement à la gamme 2013, le M8 propose une coque métallique qui entoure les bordures du mobile, alors qu’elle s’arrêtait auparavant à la limite de la façade arrière. La construction est superbe et très élégante. Le seul regret est la texture du logo HTC à l’arrière qui râpe un peu le doigt. Mais c’est un point de détail subjectif.

HTC One (M8) Boomsound

HTC One (M8) Boomsound

Un écran large, bien défini mais qui manque un peu de luminosité

À l’allumage, l’écran Super LCD3 n’est pas si lumineux qu’attendu. Il ne l’est même parfois pas assez en extérieur. À l’arrivée des beaux jours, la visibilité de l’écran baisse. Il vous faudra alors désactiver le réglage automatique et passer en luminosité maximale, ce qui aura certainement un effet négatif sur l’autonomie. L’écran affiche cependant de belles couleurs avec un bon taux de contraste. Un bon piqué également. En intérieur, la navigation est très agréable.

La fluidité de l’écran est également au rendez-vous. Il répond parfaitement aux sollicitations et le verre Corning Gorilla 3 est toujours très agréable au toucher. Globalement, le M8 est un mobile qui offre une excellente préhension. Il vous semblera peut-être un peu froid. Peut-être même un peu lourd. Mais vous aurez aussi la sensation d’avoir en main un mobile de qualité.

Première apparition de HTC Sense 6.0

Le système d’exploitation est ici Android Kitkat (version 4.4.2) avec la surcouche HTC Sense 6.0. Cette dernière devait apparaître d’abord sur le M8 avant d’être déclinée sur d’autres modèles. Une annonce toute récente de HTC confirme que Sense 6 arrivera sur le M7 avant la fin du mois de mai. À la sortie de la boîte, le mobile nous a demandé de réaliser une petite mise à jour, soyez prévenu.

HTC One (M8) Sense HTC One (M8) Sense HTC One (M8) Sense

HTC Sense 6.0

L’apport de Kitkat n’est ici pas très évident, puisque le système est affublé de la surcouche. Bien sûr, il y a le mode plein écran, les touches tactiles intégrées à l’interface, la barre de notification transparente et l’amélioration des performances. Mais Hangout, par exemple, ne remplace pas automatiquement l’application SMS de base (mais le propose cependant). De même avec le navigateur Web qui doublonne Chrome.

HTC One (M8) Sense HTC One (M8) Sense

L’apport principal est donc Sense 6. Toujours aussi agréable avec son panneau dédié à Blinkfeed sur le côté gauche et ses icônes (qui n’ont pas changé avec Sense 5.5), la surcouche conserve ses fondamentaux. Le menu application tout en verticalité, les paramètres en noir et blanc et les quelques applications maison.

Des applications en avant-première

Si vous suivez notre fil d’actualité, vous devez savoir que HTC a développé un nouveau Blinkfeed pour son M8, lequel reprend les codes de navigation de Google (avec un menu en glissant de gauche à droite). Il est maintenant en mesure de se connecter à de nombreuses applications tierces et à de nouvelles sources d’informations. Il est également plus fluide, car il abandonne le système des pages successives pour adopter un flux continu.

HTC One (M8) Blinkfeed HTC One (M8) Blinkfeed

Blinkfeed sur HTC One (M8)

Seconde grande nouveauté : la galerie. HTC a totalement modifié l’application pour visionner les photos, en incluant des outils de retouche, comme la possibilité de changer la mise au point après la prise de vue. L’effet est amusant, mais encore loin d’égaler les capteurs plénoptiques. 

HTC One (M8) Galerie HTC One (M8) Galerie

HTC One (M8) Galerie

 Galerie sur Sense 6.0

Parmi les autres applications de HTC, signalons le TV, un guide des programmes interactifs qui transforme le mobile en télécommande pour une Box ADSL, ou encore Zoe, qui n’était pas encore actif au moment de notre test. Cette dernière devrait reprendre le principe des GIF animés introduit avec le M7.

HTC One (M8) Zoe HTC One (M8) TV

HTC Zoe à gauche et HTC TV à droite

Des tests de performances sauvées par une RAM rapide

Beaucoup d’ajouts donc par rapport à l’expérience Android originelle, sans oublier Polaris Office 5, toujours livré complet dans le système, mais aucun jeu, dommage. Car le M8 est calibré pour les tâches exigeantes. Une impression globale confirmée par l’excellent score obtenu sur AnTuTu : 34 585 points. La version asiatique, pourvue d’un chipset légèrement plus véloce, devrait dépasser les 35 000 points, mais nous nous contenterons bien de cela.

HTC One (M8) AnTuTu HTC One (M8) AnTuTu  HTC One (M8) AnTuTu

Résultat des tests AnTuTu

Le premier HTC One et son Snapdragon 600 se positionnaient à 25 651 points, ce qui est toujours un bon score. À plus de 34 000 points, le M8 se situe juste en dessous du Galaxy Note 3 et ses 34 600 points. Grâce à une RAM beaucoup plus rapide, le One (M8) ne se fait donc pas distancer, mais tous les autres indicateurs donnent le Note 3 vainqueur.

Un vrai baroudeur du multimédia

À l’usage, cela ne se ressent évidemment pas. Le M8 a eu quelques petits ratés durant nos tests, mais nous avons cherché à le taquiner. Nous avons installé les deux jeux habituels, Minigore 2 et Dead Trigger 2. Le premier ronronne sur cette configuration surdimensionnée. Le second affiche les textures habituellement absentes sur des mobiles moins bien lotis : les éclaboussures de sang, les attaques toxiques qui brouillent la vue. Nous redécouvrons le jeu sur le M8. Attention : le Snapdragon 801 est gourmand en énergie. Nous sommes rapidement tombés à court de batterie durant les tests. Nous aurions aimé que HTC intègre une batterie qui se rapproche un peu plus des 3000 mAh (ou au moins égalise les 2800 mAh du Galaxy S5).

HTC One (M8) Deadtrigger

Côté vidéo, là encore, aucune mauvaise surprise. Et grâce au port microSD, vous ne souffrez plus du problème de place, même si vous désirez regarder des vidéos en HD 1080p puisque ce One en est largement capable. Le son produit par les deux haut-parleurs frontaux Boomsound est vraiment magistral. Et si vous avez envie d’intimité, HTC livre avec son mobile un casque interauriculaire plutôt bon.

HTC One (M8) Vidéo

Enfin, sur la photo, le constat est plus mitigé. Nous avons longtemps soutenu la même théorie que HTC sur le nombre de pixels et l’apport de luminosité de la technologie UltraPixel. « Le nombre de pixels ne fait pas le capteur », dit souvent l’un de nos confrères. Et en effet, les photos du One M8 sont lumineuses et respectueuses des couleurs.

HTC One (M8) Interface photo

Interface photo

Pas toujours très contrasté en revanche. Et la définition laisse rapidement à désirer dès que vous souhaitez zoomer sur un détail. Selon nous, le capteur UltraPixel (qui doit être strictement le même que sur le M7) est à l’origine du problème d’efficacité de l’outil de mise au point sélectif cité plus tôt. Le capteur UltraPixel, qui suffit largement pour des usages quotidiens avec ses 4 mégapixels, aurait mérité de passer à 8 mégapixels, tout en offrant la même luminosité. 

HTC One (M8) Photo

Photo prise avec le One (M8)

Il vaut vraiment son pesant de nougat !

Cependant, malgré cette petite note terne en cette fin de test, nous avons adoré les quelques jours passés avec le One (M8). Très bel objet, très bon smartphone, il a globalement été à la hauteur des attentes. Meilleur même dans certains cas. Un peu moins dans d’autres. Digne successeur du M7, le M8 saura satisfaire tous les fans de la marque et de l’expérience Sense. Est-il aujourd’hui le meilleur mobile de HTC ? Incontestablement. Est-il le meilleur mobile de ce début d’année ? Il en est assurément un bon candidat, mais les propositions de Sony, LG et Samsung sont évidemment à craindre...

La note de LesMobiles.com

HTC One (M8)

HTC One (M8)
90%

4,5 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du HTC One (M8)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer