v
promo red by sfr

ZTE multiplie par trois son bénéfice au premier trimestre 2014

Par Samir Azzemou

zte

ZTE profite très bien de l’essor de la 4G partout dans le monde. L’entreprise joue sur les deux tableaux : les smartphones d’un côté et les équipements opérateur de l’autre. Mais ces bons résultats ne sont pas forcément à mettre sur le compte d'une bonne performance des ventes.

Si ZTE a encore quelques difficultés à augmenter sa notoriété auprès des particuliers qui cherchent un smartphone Android abordable, le groupe chinois mène particulièrement bien sa barque en ce début d’année 2014. Certes, la reconnaissance des consommateurs n’est pas encore là, mais les résultats financiers confirment une bonne forte progression et d’un certain nombre de projets 4G empochés face à une concurrence menée par son compatriote, Huawei.

Un bénéfice net multiplié par trois

Sur le premier trimestre de l’année 2014, ZTE a réalisé un chiffre d’affaires de 19 milliards de yuans (2,2 milliards d’euros), en augmentation de 5,5 % par rapport à la même période l’an passé. Le bénéfice net décolle considérablement, passant de 205 millions de yuans (23,8 millions d’euros) à 622 millions de yuans (72,3 millions d’euros), soit un bénéfice qui a triplé.

Cette performance est extrêmement étonnante. Habituellement, le chiffre d’affaires et les bénéfices montent parallèlement. Plus une entreprise vend, plus sa marge d’exploitation augmente et plus ses bénéfices augmentent. Toujours sur le premier trimestre de l’année 2013, le bénéfice net correspondait à 1 % du chiffre d’affaires. Sur le même trimestre en 2014, il équivaut à plus de 3 %.

Et la tendance devrait rester la même pour le second trimestre. ZTE estime que le bénéfice net pour l’ensemble du premier semestre sera compris entre 800 millions de yuans et 1 milliard de yuans, soit une augmentation de 158 % à 223 %. Soit quasiment un triplement des bénéfices.

Le résultat d'un gain « non opérationnels »

Selon le rapport complet des résultats de ZTE, cette belle performance n’est pas due à une amélioration de la rentabilité de l’activité du groupe, mais à un effet financier. Car le résultat d’exploitation de ZTE est très légèrement positif (alors qu’elle était carrément dans le rouge l’année dernière) et les dépenses opérationnelles ont même légèrement augmenté (notamment en R&D, en administratif et finance et sur les taxes). En revanche, elle a empoché plus de 720 millions de yuans en gains « non opérationnels », lui assurant ainsi ce surprenant résultat net.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.