Les constructeurs indiens obligés d’innover à cause du Moto E ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
micromax

Sorti il y a deux semaines en Inde, le Moto E semble y être le smartphone le plus populaire actuellement. Les constructeurs locaux, Micromax en tête, auraient quelques craintes pour leurs parts de marché et viennent de dévoiler des contre-mesures adéquates.

Depuis près d’un an maintenant, Motorola fait le buzz partout dans le monde. Le constructeur américain, avec le Moto X a réussi son pari : revenir sur le devant de la scène avec des smartphones qui ne jouent pas la surenchère technique, mais offre une expérience différente à un prix d’ami. Si le concept n’était pas encore tout à fait au point avec le Moto X, vendu un peu trop cher, c’est avec le Moto G, puis le tout récent Moto E que cela s’est affiné. Désormais, Motorola propose un smartphone 4G (le Moto G 4G) à moins de 200 euros et un smartphone avec KitKat pour 130 euros. Un prix plutôt agressif.

Sorti il y a deux semaines en Inde, le Moto E est un succès commercial, car il s’agit du premier mobile abordable (moins de 8000 roupies) avec KitKat à bord et châssis protégé contre les éclaboussures d’eau. Voilà de quoi amener les acteurs locaux à revoir leur positionnement commercial. Car jusqu’ici, les smartphones sous KitKat ne sont pas légion... Deux constructeurs indiens viennent donc de dévoiler leurs premiers modèles avec la dernière mouture d’Android : Iris X1 chez Lava et Unite 2 chez Micromax.

Un premier concurrent qui joue davantage la carte du design

Le premier, dévoilé hier par Lava, est un smartphone plutôt élégant, sous KitKat (Android 4.4.2) et avec un écran FWVGA (854 x 480) de 4,5 pouces. L’Iris X1 est animé par un chipset fourni par Broadcom. Le BCM23550 est composé de quatre coeurs Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz, d’un modem HSPA (21 Mb/s), WiFi et Bluetooth 4.0 LE, et d’un GPU Broadcom Videocore IV (compatible 1080p).

Lava Iris X1

Le composant est épaulé par 1 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage interne (extensible par microSD) et par une batterie de 1800 mAh. Le capteur photo principal, rétroéclairé, est un modèle 8 mégapixels, compatible HDR et 1080p en vidéo. Le capteur visio atteint les 2 mégapixels. Le mobile est disponible à partir d’aujourd’hui au prix de 7999 roupies (100 euros) sur le site indien d’Amazon, puis progressivement dans les boutiques physiques dans les semaines à venir.

Un second concurent qui joue la carte du prix

Le Unite 2 de Micromax a été officialisé en fin de semaine dernière et est positionné au même prix que le Moto E (6999 roupies, soit 87 euros). La configuration du mobile est légèrement différente de celui de Lava : écran IPS 4,7 pouces WGA (840 x 480), chipset quad-core cadencé à 1,3 GHz (de source inconnue, même si nous parions pour un MediaTek MT6582), 1 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage interne (extensible via microUSB), un capteur photo de 5 mégapixels, un capteur visio de 2 mégapixels, une batterie 2000 mAh, une connectivité 3G, WiFi et Bluetooth 4.0, ainsi qu’Android KitKat (4.4.2).

Micromax Unite 2

De nombreux jeux et applications sont préinstallés (Kingsoft Office, Opera Mini, Burn the Rope, etc.). Le smartphone est disponible en quatre couleurs : gris, blanc, rouge et vert. Reste à savoir si l’un ou l’autre parviendra à faire de l’ombre au Moto E...

  • Motorola Moto E - Testé

    Motorola Moto E

    Le Motorola Moto E est le petit frère du Moto G. Ce smartphone d'entrée de gamme double SIM embarque un écran de 4,3 pouces (540 x 960 qHD) pour une densité de pixels de 256 ppp. L'écran est...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    50%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.