La G Watch de LG reposerait sur un Snapdragon 400

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
lg

Bien que déjà annoncée par LG, la G Watch renferme encore de nombreux secrets. Plusieurs viennent d'être révélés aujourd'hui, grâce à la fuite de documents présentant l'intégralité de sa fiche technique.

Si la G Watch n'a pas encore été présentée officiellement, LG a déjà confirmé son existence et dévoilé plusieurs détails la concernant. Nous savons notamment à quoi elle ressemblera, mais aussi qu'elle tournera sous Android Wear, une extension du célèbre système d'exploitation mobile de Google reposant sur Google Now. De ce fait, nous connaissons également plusieurs de ses fonctionnalités, Android Wear ayant fait l'objet d'une présentation relativement complète.

En revanche, nous ne savons pas quels sont les composants qu'elle renferme. Ou, plutôt, nous ne le savions pas encore puisque c'est l'objet d'une nouvelle fuite orchestrée par UpLeaks. Ce dernier a en effet relayé plusieurs documents dévoilant l'intégralité de la fiche technique de la première montre de LG.

De bonnes surprises en bonnes surprises

Pour commencer, la G Watch reposerait sur un Snapdragon 400 de Qualcomm, un processeur qui a déjà fait ses preuves à bord de nombreux smartphones milieux de gamme. Cela étant, nous ne le retrouverions pas sous sa forme habituelle puisqu'il serait ici question d'un APQ8026. Peu d'informations sont connues au sujet de cette variante, si ce n'est qu'elle inclut un GPU Adreno 220 moins performant que l'Adreno 305 généralement intégré.

Cela ne devrait cependant pas poser problème compte tenu de la faible définition de l'écran (280 x 280 pixels pour 1,65 pouces) et de l'usage prévu (pas de jeu à priori). La puce serait par ailleurs complétée par 512 Mo de RAM et 4 Go dédié au stockage. Pour finir, une batterie de 400 mAh alimenterait l'ensemble et lui conférerait une autonomie de 36 heures, ce qui n'est pas extraordinaire, mais acceptable pour une montre connectée.

LG G Watch

Evidemment, nous attendrons d'avoir la G Watch autour du poignet avant de nous prononcer. Nous n'aurons peut-être plus très longtemps à attendre pour cela. La montre pourrait être présentée lors du Google I/O, qui ouvrira ses portes le 25 juin, et sortir dans la foulée.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.