promo red by sfr

La montre connectée de Microsoft serait testée dans les rues de New York

Par Samir Azzemou

microsoft

Microsoft testerait actuellement une smartwatch. Un produit fonctionnel, tournant sur un OS décliné de Windows Phone, aurait été aperçu dans les rues de la métropole américaine. Et son design serait plus proche du Gear Fit de Samsung que d’une montre.

L’histoire d’Andru Edwards, rédacteur à GearLive.com n’est pas banal. Si tout ce qui suit est vrai, le technophile américain a eu un sacré coup de chance. Imaginez plutôt : lors d’un déplacement à Big Apple, il tombe nez à nez avec un groupe de personnes qui portent au poignet une smartwatch. Le technophile, attiré par l’objet, jette un coup d’oeil et voit tourner une interface à base de tuiles typique des environnements Windows. Les rares images d’Android Wear ne ressemblent pas à cela. Ni la Gear Fit et la Gear 2 de Samsung, sous Tizen. Il les interpelle et leur demande s’il s’agit bien d’une montre intelligente produite par Microsoft.

Comme dans les séries : d'abord le bluff avant d'avouer la vérité

Au début, les testeurs sont réticents à dévoiler ce dont il s’agit. Ils expliquent que le produit est un modèle en provenance de Chine, créée de toutes pièces par un obscur constructeur asiatique. Mais à force de persuasion, ils passent à table : ce sont des prototypes en cours de test et imaginés par la firme de Redmond. Si ce n’est pas un coup de chance, qu’est-ce que c’est ?

Coup de bol absolu, les gars sont sympas, s’entendent bien avec le technophile et lui confient quelques informations qu’ils délivrent. D’abord, l’ergonomie de cette montre rappelle celle de la Gear Fit : un format allongé avec un écran tactile plat et non incurvé. Le bracelet au niveau du poignet semble, en revanche, être incurvé et suivre le contour du bras. Selon l’appréciation d’Andru Edwards, l’écran disposait d’une résolution assez faible, moins qualitative que les montres de Samsung.

Une interface héritée des OS de Microsoft

Côté logiciel, le prototype embarquait donc une déclinaison de l’environnement proposé sur d’autres types de produits (Xbox One, PC, tablettes et smartphones). Des tuiles très spécifiques qui ont attiré le regard curieux du rédacteur. Enfin, la montre intégrait toute la batterie de capteurs en tous genres attendue dans ce genre d’accessoires : GPS, accéléromètre, gyroscope, capteur cardiaque et même un analyseur de conductance cutanée (capacité de la peau à conduire l’électricité...). Reste à savoir pour quoi faire.

Compatible iOS, Android, Windows et... Xbox One ?

Les phases de tests incluaient selon les témoignages des testeurs des phases de connexion avec différents systèmes d’exploitation (via Bluetooth 4.0 LE). Sont inclus iOS, Android, Windows Phone 8, Windows 8, OSX et Xbox One. Il ne manque que Linux, BlackBerry et Symbian et il y aura quasiment tout le monde ! Blague à part, le fait que la montre interagisse avec la Xbox One est particulièrement croustillant, car les capteurs qui composent la montre pourraient avoir une grande utilité dans un jeu vidéo, notamment en conjonction avec Kinect. Reste à savoir si Microsoft prendra effectivement le risque de lancer une montre ou de s’associer à des partenaires accessoiristes, conservant en interne la lourde tâche de créer le système d’exploitation et les applications pour que tout fonctionne ensemble. Réponse à suivre...

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close