promo red by sfr

Samsung Galaxy Tab S : les premières tablettes QHD Super Amoled

Par Samir Azzemou

samsung

Comme prévu, Samsung a présenté à New York les deux premières Galaxy Tab S. Positionnées haut de gamme, très marquées Galaxy S5, ces ardoises numériques sont également les premières à proposer un écran Super Amoled et QHD.

Secret de polichinelle depuis plusieurs semaines déjà, l’existence des Galaxy Tab S a été officialisée, comme prévu, hier lors d’un événement au Madison Square Garden de New York. Un événement particulièrement important pour la stratégie du groupe Samsung, peut-être un peu trop marquée entrée de gamme dans les tablettes. Et première impression, cette nouvelle famille d’ardoises joue clairement la continuité avec les flagships, par le design, proche du Galaxy S5, et par le nom commercial.

Galaxy Tab S

Galaxy Tab S 8.4

Le 16/10e se généralise

Deux tailles d’écran sont proposées : 8,4 pouces, déjà vu dans la famille Tab Pro, et 10,5 pouces, un peu plus grande que d’habitude. Les deux tablettes adoptent ici le 16/10e, plus large que le 16/9e et qui explique cette taille curieuse. Les bordures noires lors du visionnage d’un film devraient donc être légèrement plus marquées. Mais le but est certainement de se rapprocher d’un format plus « bureautique » et non pas uniquement « divertissement », même si une fois encore Samsung refuse d’intégrer le S Pen de la série Note à un appareil qui n’en fait pas partie.

Du Super Amoled en QHD

L’écran est certainement la caractéristique principale de ces tablettes. Ou plutôt son argument le plus vendeur. Car, si les Galaxy Tab S reprennent la définition (2560 x 1600) et quasiment la résolution des Galaxy Tab Pro, Samsung a choisi de leur offrir une dalle Super Amoled. Il s’agit donc des premiers écrans Super Amoled compatibles 2K (QHD). Attendez-vous donc au même grain, mais avec un piqué plus saisissant (meilleur taux de contraste, couleurs plus profondes, de grands angles de vue). Samsung promet une colorimétrie proche des 90 % de la palette RGB d’Adobe. Les spécialistes apprécieront le détail. Vous noterez que les deux tablettes ont la même définition, ce qui implique que le grand format s’appuie sur une résolution logiquement 25 % plus faible. Mais cela sera toujours mieux que les dalles Full HD.

L'Exynos 5 Octa du Galaxy Note 3

Pour animer un tel monstre d’écran, Samsung a choisi d’intégrer dans les deux formats un Exynos 5 Octa. Mais pas celui du Galaxy S5 (le 5422). Nous retrouvons ici son prédécesseur, le 5420 déjà aperçu dans le Galaxy Note 3, le Galaxy Note 10.1 et les Galaxy Note / Tab Pro. Rien de bien méchant cependant : les deux chipsets sont pourvus des mêmes coeurs : 4 Cortex A-15 et 4 Cortex A-7, en configuration big.LITTLE et accompagnés d’un GPU ARM Mali T628 MP6. Deux différences : ils vont tous un peu moins vite. Les composants du 5420 sont cadencés à 1,9 GHz (Cortex A-15), 1,3 GHz (Cortex A-7) et 533 MHz (Mali T628). Le 5422 est 10 % à 15 % meilleur sur le CPU et 30 % meilleur sur le GPU. Les puristes seront certainement un peu déçus. Notez que la version LTE des tablettes est pourvue du Snapdragon 800 à 2,3 GHz de Qualcomm.

Galaxy Tab S

Galaxy Tab S 10.5

Plus fin et plus léger que l'iPad Air ?

Pour accompagner ces chipsets, Samsung a opté pour une configuration similaire au Note 3, à savoir 3 Go de mémoire vive et de 16 à 32 Go de stockage interne (extensible par microSD). Les batteries des deux modèles proposent une puissance de 4900 mAh et 7900 mAh pour un poids global de 294 grammes et 465 grammes (comptez deux grammes de plus pour la version LTE, certainement pour l’antenne). La version 10.5 serait donc plus légère que l’iPad Air, mais aussi plus fine : 6,6 mm d’épaisseur.

Samsung persiste avec Magazine UX

Parmi les autres caractéristiques, notez la présence de capteurs photo de 8 mégapixels et viso de 2,1 mégapixels, quelle que soit la taille, du lecteur d’empreinte du Galaxy S5 (avec gestion de huit utilisateurs différents), et d’Android en version KitKat 4.4. L’OS est enrichi ici de la surcouche Magazine UX qui a tant fait parler d’elle lors du lancement des Note Pro et Tab Pro. Durant la conférence, Samsung a tenté de faire passer la pilule en faisant la promotion d’un widget pour Google Play. Pas sûr que cela suffise à terme. Ici, Magazine UX se veut plus « grand public » (avec des partenariats locaux de contenus) qu’au sein des Pro.

Galaxy Tab S

Les deux tablettes seront proposées en blanc et en bronze. Pas de prix ni de date de sortie pour la France, mais quelques indications pour les États-Unis. Elles y seront disponibles en version WiFi au mois de juillet pour la modique somme de 399 $ et 499 $. Les versions LTE sortiront « un peu après ».

  • Samsung Galaxy S - Testé

    Samsung Galaxy S

    Le Samsung Galaxy S arbore un écran tactile de 4 pouces et la technologie « Super AMOLED ». Animé par le système d'exploitation Android, ce smartphone offre un accès simplifié à l'Internet mobile,...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    76%

    (92 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    95%
  • Samsung Galaxy

    Samsung Galaxy

    Samsung se positionne sur le marché de l'Android avec le lancement de ce premier modèle. Après deux modèles HTC, c'est au tour de Samsung de dévoiler son premier téléphone portable doté du système...

    Avis des utilisateurs :

    66%

    (25 avis)

Acheter le Samsung Galaxy S au meilleur prix

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.