BlackBerry Passport et Classic : John Chen les montre enfin !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

Comme promis par John Chen, l’accent sera mis sur les smartphones avec clavier complet. Lors de la conférence de presse organisée pour la présentation des résultats financiers de son entreprise, le patron a profité de l’occasion pour dévoiler ses deux prochains modèles : le Passport et le Classic.

Il s’en est passé des choses lors de la présentation des résultats financiers de BlackBerry pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2014. L’humeur était plutôt bonne. Meilleure que précédemment c’est certain, malgré des résultats encore négatifs pour l’équipementier canadien. Mais ils montrent une nette amélioration, confirmant que la stratégie de John Chen est la bonne. Baisse des dépenses, capitalisation sur BBM et les services aux entreprises, externalisation du bas de gamme et déploiement de terminaux avec clavier complet. Et sur ce dernier point, le patron de BlackBerry s’est montré taquin.

BlackBerry Classic et BlackBerry Passport
A gauche, le Passport ; à droite le Classic

Il les avait dans les poches !

Après la présentation institutionnelle, John Chen a sorti deux mobiles de ses poches. Il s’agit des BlackBerry Classic (ex Ontario, ex Q20) et Passport (ex Windermere), deux smartphones qui correspondent à sa vision de BlackBerry. Nos confrères de Crackberry étaient présents sur place et ont pris quelques clichés. Une excellente occasion donc de jeter un oeil attentif à deux terminaux qui n’ont jamais été montrés officiellement et qui fonctionnent sur BlackBerry 10.

Le Classic tout d’abord semble être le digne héritier de la vision originelle de BlackBerry et successeur spirituel de la gamme Bold. Le mobile présente des formes arrondies, un écran tactile de 3,5 pouces et un clavier complet. Entre les deux, nous retrouvons les touches de navigations chères aux fans de la marque, ainsi que le trackpad central. Le Classic paraît même un peu trop convenu pour un BlackBerry, mais les spécialistes seront ravis de ce retour aux sources, promis par John Chen depuis son arrivée à la tête du constructeur.

BlackBerry Passport : un mobile qui tranche avec les anciens modèles

Le Passport, quant à lui, c’est une tout autre histoire. Le smartphone, dont le nom a été officialisé hier, est beaucoup plus anguleux. Il laisse plus de place à l’écran (qui devrait mesurer autour des 4 pouces). La dalle du Passport, dont la définition devrait atteindre 1440 pixels de côté, semble d’ailleurs être d’une bien meilleure qualité (au niveau du contraste notamment) que celle du Classic. Sous ce gigantesque écran, un clavier physique dont la particularité est d’être sensitif. Il s’utilise comme un trackpad en effleurant simplement les touches. Vous remarquerez, en allant sur l’album de Crackberry, que le clavier du Passport est dénué de ponctuation. Pour y accéder, il faut combiner les deux modes de saisie disponibles (mécanique et sensitif).

Si le Classic n’est pas moche, c’est évidemment le Passport qui attire l’oeil. Très bel objet en apparence, il devrait également être fluide, grâce à une plate-forme technique haut de gamme, selon les fuites précédentes. Snapdragon 800, 3 Go de mémoire vive et surtout une très grande batterie de 3450 mAh. Le Windermere sera présenté officiellement en septembre prochain, selon les propos de John Chen. Nous aurons alors confirmation de tous les détails techniques.

Comparer les prix du BlackBerry Classic

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.