Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Après Android Wear, TV et Auto, Android Home ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nest

Google annonce sa participation au Developer Program de Nest, une de ses filiales. Ce dernier apporte aux développeurs un kit de développement pour contrôler à distance ses produits domotiques. Google Now est évidemment en ligne de mire.

Android@Home est le nom d’un ancien projet qui tend à intégrer l’OS de Google dans une boîte capable de contrôler différents éléments de la maison. À l’image de HomeChat de LG, le but serait de contrôler à distance différents équipements, de la lumière au thermostat, en passant par quelques produits électroménagers. L’un des signes les plus importants de cette stratégie est le rachat de Nest en début d’année pour 3,2 milliards de dollars. Ce rachat, loin d’être anodin, ouvrait la voie à Google pour s’intégrer dans le marché de la domotique. D’autant que Nest a récemment acquis Dropcam, un écosystème pour la surveillance du domicile.

La maison devient un accessoire connecté

Nest, créateur d’un thermostat intelligent pour contrôler la température du foyer à distance et d’un détecteur de fumée connecté, vient de dévoiler une API pour les éditeurs tiers. Grâce à cet API, différents produits enrichiront l’expérience Nest en apportant une dimension dynamique et prédictive. Ses deux produits seront bientôt connectés d’autres en provenance d’industriels tels que Logitech, Mercedes Benz, Whirlpool, Chamberlain, IFTTT, Lifx et Jawbone.

Le bracelet de ce dernier surveille le cycle du sommeil de son porteur et est capable de demander à Nest d’augmenter la température quand celui-ci va se réveiller. De même, une Mercedes compatible sera en mesure d’envoyer un message au thermostat quand le conducteur est sur le chemin de la maison. Enfin, le détecteur de fumée sera en mesure de prendre le contrôle des ampoules intelligentes de Lifx pour avertir d’un danger par un signal lumineux. Cette vidéo ci-dessous explique l’intérêt de cette information qui n’a l’air de rien, mais qui est potentiellement gigantesque.

D'Android@Home à Google Now@Home

Parmi les développeurs d’application ayant reçu cette API, nous retrouvons évidemment Google. Dans une interview accordée au Wall Street Journal, le cofondateur de Nest, Matt Roger, indique que Google développera une application pour Android, mais intègrera aussi de nouvelles commandes vocales au sein de Google Now. Le même Google Now que nous retrouvons dans les tablettes, dans la voiture, dans les montres ou encore dans les télévisions.

L’utilisateur restera maître à bord, selon Matt Roger. Il acceptera ou non de connecter Android à Nest. Et les données personnelles de l’utilisateur ne seront pas automatiquement transmises à Google. Mais le fait est que tout cela prend un sens considérablement cohérent. Sécurité du foyer, contrôle de la consommation énergétique, bien-être : l’association de Nest, de Dropcam, de Google (qui vient de présenter Android Wear, Android TV et Android Auto) et de l’ensemble des partenaires industriels interconnectés pourrait révolutionner la maison. Reste à savoir quand.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer