Google fermera son service Orkut d’ici la fin du mois de septembre

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Clap de fin pour Orkut. Celui qui pouvait se targuer d’être l’un des premiers (sinon le premier) réseaux sociaux fermera ses portes en septembre prochain. Il sera logiquement remplacé par Google Plus. Si vous êtes un utilisateur, pensez à exporter vos publications avant qu’il ne soit trop tard.

Le 22 janvier dernier, Orkut, l’un des premiers réseaux sociaux sur Internet et l’un des nombreux services de Google, a soufflé sa 10e bougie et ce sera la dernière. Le réseau social développé par l’un des employés de la firme de Mountain View (lequel a donné son prénom à sa création) fermera ses portes le 30 septembre prochain. Sont évidemment concernés le site Web et l’application mobile. Cette dernière a été retirée de l’App Store et du Google Play le 30 juin dernier, date à laquelle il n’était plus possible de créer un nouveau compte.

orkut

Un service qui doublonne avec de plus puissants que lui

Les raisons de cette fermeture sont simples. Elles sont trois : Google Plus, YouTube et Blogger. Ces trois services, également propriétés du groupe, ont largement contribué à l’expansion des réseaux sociaux au sein de la galaxie Google. Parallèlement, Orkut a baissé en notoriété, pour n’être utilisé que dans 5 pays dans le monde : le Brésil (qui compte pour plus de la moitié des 50 millions d’utilisateurs inscrits), l’Inde, les États-Unis et l’Iran. Sur fond de polémique sur l’hébergement de pages discriminantes, l’arrêt du service devrait aussi aider la mémoire collective à oublier les amendes de Google pour « dommage moral collectif ».

Pourquoi continuer de dépenser de l’argent (sans même parler d’investissements) dans une plate-forme qui ne fonctionne plus et doublonne avec des services bien plus puissants ? Il n’y en a évidemment aucune. C’est donc très logiquement qu’Orkut tirera sa révérence. Pour les utilisateurs actuels, Google a mis en ligne une foire aux questions qui expliquent comment sauvegarder les contenus publiés (notamment les photos qui trouveront logiquement leur place dans Google Plus) et comment désactiver les liens avec les applications tierces.

Des archives parce que « Google n'oublie jamais »

Le 30 septembre prochain, le site fermera. Mais certains contenus seront archivés par Google dans un format consultable en ligne. Depuis ces archives, les utilisateurs d’Orkut seront en mesure de continuer à sauvegarder leurs publications (jusqu’en 2016), mais pas de les supprimer. Si vous ne souhaitez pas voir passer à la postérité certains écrits, vous avez trois mois pour y remédier...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.