Apple iPhone 6 : TSMC commencerait à livrer les chipsets A8

Par Samir Azzemou

apple a7

TSMC, l’un des deux fabricants du nouveau chipset Apple A8, aurait livré les premiers composants à la firme de Cupertino au second semestre. Celui-ci devrait équiper les iPhone 6 et iPad à venir à la fin de l’été.

N’en déplaise à Samsung, le partenariat entre TSMC et Apple semble se dérouler à merveille. Principal fondeur au niveau mondial (fabricant des chipsets pour Qualcomm, nVidia, AMD, MediaTek, Marvell, Broadcom, HiSilicon, etc.), TSMC a profité de la mésentente « passagère » entre Apple et Samsung pour devenir l’un des fournisseurs de processeurs pour les produits nomades d’Apple : iPad, iPhone et iPod Touch. Et les premières livraisons de la nouvelle génération de chipset, appelée A8, auraient eu lieu au second trimestre.

TSMC
Les premiers chipsets A8 sont sortis des lignes de productions de TSMC

L’information émane du Wall Street Journal, citant des sources taïwanaises et chinoises. Ces dernières confirmeraient la bonne entente des deux sociétés qui travailleraient également à monter en précision les lignes de productions. Aujourd’hui, les processeurs A8 sont gravés en 20 nm, mais TSMC souhaite descendre à 16 nm dès l’année prochaine. Et Apple mettrait tout en oeuvre pour que son partenaire atteigne cet objectif. Selon des analystes locaux, Apple pourrait représenter 10 % du chiffre d’affaires de TSMC cette année.

Aides-toi et le ciel t'aidera ?

Aider TSMC à monter en compétence représente un double intérêt pour Apple. D’abord, le fondeur asiatique sera en mesure de fournir des composants plus petits, plus rapides et moins gourmands en énergie, ce que recherchent tous les fabricants de smartphones. Ensuite, en aidant TSMC, ce dernier atteindra un seuil technologique critique nécessaire pour attirer de nouveaux partenaires industriels et financiers dont les efforts amélioreront aussi les lignes de production de TSMC. Ce qui profitera in fine à Apple. Une sorte de cercle vertueux. 

Samsung n’est pas écarté pour autant. Contrairement à certaines rumeurs datant de cet hiver, le groupe coréen continuerait de produire également des chipsets A8, une décision prise de mauvais gré à l’époque. Mais rappelons que la guerre des brevets devrait prendre fin très prochainement, les deux groupes se rendant compte qu’ils gagnent plus à être partenaires qu’adversaires. Le Wall Street Journal explique qu’avoir deux fournisseurs donne à Apple les moyens de mieux négocier les tarifs et de faire jouer la concurrence. Même si les deux leaders mondiaux de la téléphonie sont redevenus plus proches, « Business is business ».

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.