OPPO Reno2

Microsoft supprime 18 000 postes dont 70 % chez Nokia

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Le 22 juillet prochain, Microsoft tiendra une conférence téléphonique pour commenter les résultats de l’entreprise sur le second trimestre 2014. Satya Nadella s’est fendu d’un communiqué en avance de phase pour annoncer que l’entreprise supprimera 18 000 postes et reverra sa stratégie autour de Nokia X.

Les fuites et les annonces officielles autour de l’intégration de la branche Devices & Services de Nokia se concentraient sur les aspects les plus positifs de la fusion. Le rapprochement du matériel et du système d’exploitation. La maîtrise du marketing et du développement. Et l’assurance pour les développeurs d’un line-up très actif. D’autant que la gratuité de la licence Windows Phone, pour les écrans de taille inférieure à 8 pouces, était censée d'une part attirer des partenaires, et d'autre part baisser les charges de la division Lumia auprès de la maison mère (moins de coûts transversaux). Bref, financièrement, le bilan était bon. Mais comme toute fusion qui se respecte, il y a toujours des doublons et une réorganisation. Le rachat partiel de Nokia ne fait pas exception.

18 000 postes supprimés dans le monde

C’est à l’occasion de la prochaine conférence téléphonique sur les résultats de Microsoft, prévue le 22 juillet prochain, que Microsoft devrait présenter et détailler le plan de suppression de postes. Dans un mail envoyé par Satya Nadella et publié officiellement par Microsoft, le patron de Microsoft offre les premiers éléments d’information. D’abord, le plan, qui devrait s’étaler sur un an, concerne 18 000 postes. La branche Nokia Devices & Services devrait compter pour 70 % environ de ce chiffre, soit 12 500 postes. La première phase de réduction d’effectifs se déroulera dans les 6 prochains mois et concernera 13 000 postes. Toutes les zones géographiques sont concernées. Certaines personnes se verront proposer un reclassement, mais il s’agira d’une minorité des employés concernés.

Une structure adaptable

Aucune surprise concernant les raisons évoquées par Satya Nadella et qui ont amené Microsoft à prendre cette décision : l’alignement de Nokia Devices & Services sur les processus de Microsoft et la simplification de la structure. Certaines strates et les doublons seront supprimés. Le patron de Microsoft promet que l’entreprise sera ainsi plus agile et plus adaptable aux conditions de marché. Il promet également que la nouvelle division sera plus en phase avec la vision globale de Microsoft.

« Windows Universal Apps »

Une vision qui serait aussi différente dans le planning de sortie des produits. Satya Nadella indique notamment que certains changements seront effectués autour de la ligne Nokia X. Certains modèles prévus dans cette gamme deviendront des Lumia et tourneront sous Windows Phone, afin d’augmenter le nombre de terminaux sous cet OS. Le patron de Microsoft rappelle que la vision du groupe se résume par « Windows Universal Apps » : un kit de développement commun pour Windows, Windows Phone, Windows RT et Xbox. Sous-entendu : la ligne Nokia X n’a pas forcément vocation à rester. Asha non plus, par extension. Rappelons que certains commentateurs laissaient entendre que Microsoft pourrait envisager de sortir un smartphone Lumia sous Android. En fait, il s’agirait du contraire : un Nokia X sous Windows Phone.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • Nokia X - Testé

    Nokia X

    Dévoilée lors du MWC 2014, la nouvelle gamme Nokia X est basée sur l'OS Android mais adopte une nouvelle interface utilisateur sous forme de vignette inspirée de la gamme Lumia avec ses Live Tiles...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    70%

    (5 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    60%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer