Le projet de showroom flottant de Google prend l’eau

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Tous les projets de Google ne sont pas des succès en puissance. C’est par exemple le cas de ces deux barges de plusieurs dizaines de mettre de long qui devaient être des showrooms flottants pour les produits de Google. Ce dernier a décidé de s’en séparer.

L’histoire avait fait grand bruit outre-Atlantique en octobre dernier : une barge de 75 mètres de long était apparue dans la baie de San Francisco, accrochée à Treasure Island. Sur cette barge, une construction de plusieurs dizaines de containers recyclés en légo géant. Après une enquête réalisée par nos confrères de CNET et CBS, il s’est avéré que la barge appartenait à Google. Seconde surprise : sa jumelle existait aussi sur la côte Est, à Portland.

Google BargeLa barge de Portland, photo Portland Press Herald

Un espace interactif de découverte

En novembre 2013, après un mois de vibrant papillonnage autour des deux barges, Google a fini par avouer qu'il s’agissait d’un projet destiné à devenir un showroom high-tech pour le groupe de Mountain View. Une fois terminé, il ambitionnait d’y organiser des évènements avec des invités triés sur le volet. La structure devait alors héberger un « espace interactif où les visiteurs découvraient de nouvelles technologies ». Une fois finie, elle aurait dû rejoindre Manhattan. Puis, silence radio jusqu’à hier, jeudi 31 juillet. Un article paru dans le quotidien Portland Press Herald raconte le destin tragique de sa barge locale.

La barge de Portland est vendue, les containers recyclés

Le projet aurait finalement été vendu à un groupe international dont l’identité n’a pas été révélée. La barge est partie pour une première destination, Turner’s Island, où les 63 containers qui composent sa structure seront débarqués pour être recyclés. Puis, la barge reprendra sa route. Direction non communiquée. Dans l’affaire, Google a certainement perdu beaucoup d’argent. Selon les différents témoignages récoltés par le quotidien américain, la structure aurait coûté 4 millions de dollars, auxquels s’ajoutent 400 000 dollars de taxes pour son stationnement dans le port de Portland. Sans compter bien sûr l’achat des barges. Le tout multiplié par deux.

La barge de San Francisco flotte plaisiblement en Californie

La barge de San Francisco serait toujours la propriété de Google. Elle n’est cependant plus stationnée dans sa baie. Elle aurait été déplacée à Stockton et serait toujours intacte. Peut-être Google estime encore possible d’en faire quelque chose. Le stationnement de sa barge lui coûte 10 000 dollars par mois, plus l’entretien. Une somme bien ridicule vis-à-vis de l’investissement et de l’impression de gâchis.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.