Cyanogen bientôt racheté par Amazon, Yahoo, Samsung ou Microsoft ?

Par Samir Azzemou

cyanogenmod

La ROM alternative d’Android la plus connue serait actuellement observée par plusieurs firmes bien connues du Web. Parmi elles, Microsoft, Samsung, Amazon et même Yahoo. Le but : créer, développer ou étoffer une offre basée sur le coeur de l’OS de Google sans pour autant être lié à l'exigeante firme de Mountain View.

Il existe plusieurs branches alternatives à Android. Parmi les plus connues, celle du Nokia X, celle d’Amazon pour les Kindle Fire et le Fire Phone ou encore CyanogenMod qui équipe une version du N1 d’Oppo et le One de OnePlus. Sans oublier naturellement toutes les ROM customisées réalisées par la communauté des développeurs, lesquelles peuvent dans une certaine mesure s’apparenter aux surcouches qu’installent les constructeurs (TouchWiz, Optimus UI, MIUI, Flyme, Sense, Xperia UI, Emotion UI, etc.).

CyanogenMod 11S pour OnePlus One

Mais contrairement à FireOS ou Nokia X, les fabricants de smartphones se doivent de respecter quelques règles émises par Google, lesquelles n’avantagent pas toujours leurs services et leurs applications maison (moins que cela a pu être dans le passé, du moins). À l’inverse, Amazon doit fournir lui-même une plate-forme applicative en lieu et place du Play Store. Ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. D’où l’intérêt d’une initiative telle que Cyanogen, laquelle est coincée entre les deux mondes.

Cyanogen observé par quatre grands noms du Web

Et Cyanogen attiserait actuellement l’intérêt (sinon la curiosité) de plusieurs grandes firmes liées plus ou moins à la mobilité. Selon un article du magazine en ligne The Information, quatre noms très connus observeraient cette ancienne équipe de la scène underground. Leur identité : Microsoft, Samsung, Amazon et Yahoo. Tous les quatre seraient intéressés par Cyanogen pour différentes raisons, mais tous se rejoignent sur un point : cette ROM, qui a prouvé sa stabilité, est un excellent moyen de s’affranchir des exigences de Google. Selon The Information, certains estiment même qu’elle pourrait potentiellement devenir sa principale alternative.

Microsoft aurait déjà pris contact

Microsoft aurait déjà rencontré le patron de Cyanogen, lequel recherche actuellement des partenaires financiers pour un nouveau tour de table. Et curieusement, Microsoft est certainement celui qui a le moins d’intérêt à s’approprier Cyanogen. Sa stratégie visant à éliminer toutes les alternatives à Windows Phone de son catalogue le prouve bien. Cependant, rien n’est à exclure. Pour Amazon également, l’intérêt serait limité. L’entreprise a dépensé du temps et de l’argent à construire FireOS. Aujourd’hui, le système semble stable et l’Amazon App Store s’enrichit tous les jours de nouvelles applications. Reste à convaincre les derniers récalcitrants à rallier sa boutique.

Yahoo et Samsung : les deux qui auraient le plus à y gagner

Pour Yahoo et Samsung, en revanche, le potentiel est largement plus important. Yahoo cherche depuis longtemps à réinvestir sérieusement sa marque dans la mobilité. Après plusieurs achats d’applications, comme Aviate ou Flurry, Yahoo pourrait viser un système d’exploitation alternatif qui s’appuierait sur ses propres services en ligne, à la façon de Google dans Android. Reste évidemment à renforcer son offre pour parvenir à une suite cohérente et sérieuse. Cependant, nous voyons mal comment Yahoo parviendrait à convaincre les constructeurs ou les usagers de passer sous un Cyanogen façon Yahoo. Mais l’idée est intéressante.

Quant à Samsung, après Bada, après les reports de Tizen dans un smartphone (peut-être une bonne surprise à venir cet après-midi ?), le géant coréen pourrait s’appuyer sur Cyanogen pour prendre enfin le recul qu’il souhaite ardemment depuis longtemps vis-à-vis de Google. Ses parts de marché baissant, sa puissance lors des négociations avec la firme de Mountain View pèse moins dans la balance. D’autant que Samsung a multiplié les initiatives pour mettre en avant ses propres services et non ceux de Google, ce qui a passablement irrité ce dernier. Cyanogen serait donc une porte de sortie idéale.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close