Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Apple Watch : la première montre connectée d’Apple est officielle (conférence Apple 3/3)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

« One More Thing... » Tout le monde attendait, à la fin de la présentation des iPhone 6, que Tim Cook prononce ces mots. Et il l’a fait. Apple a officiellement dévoilé sa première montre connectée. Et visiblement, elle fait déjà polémique.

Il n’y avait évidemment pas de fumée sans feu. Et quand Tim Cook, le patron d’Apple, a prononcé « One More Thing » hier soir à la conférence de presse Apple, tout le monde savait que le moment était venu pour Apple de renouer avec son public. Et pour cela, elle comptait alors sur un nouveau produit : la Watch (et non iWatch comme nous l’écrivons depuis si longtemps maintenant). Enfin, l’une des plus vieilles Arlésiennes d’Apple est officielle. Mais tout n’est pas rose pour autant.

Mais tout d’abord, présentons l’objet. L’Apple Watch se présente comme une smartwatch avec écran tactile aux angles particulièrement ronds. L’écran est rectangulaire et multi-touch (technologie Force Touch qui distingue un tapotement d’un appui plus marqué). Selon le modèle, le verre de protection n’est pas le même. La définition de l’écran n’est pas renseignée, mais sa résolution devrait atteindre celle des écrans Retina, soit 326 points par pouce.

Trois châssis, deux tailles et beaucoup de bracelets

Il existe trois châssis différents : Watch, Watch Sport et Watch Edition. Le premier est en acier inoxydable, le dos est en céramique et le verre de protection en saphir. Le second est en aluminium, le dos est en composite et le verre est en aluminosilicate. Le troisième est en or 18 carats, le dos en céramique avec une protection en saphir pour l’écran. Les boîtiers sont proposés en deux tailles : 38 mm et 42 mm d’épaisseur. Tous les modèles disposent d’un mode vibreur appelé Taptic Engine.

Apple Watch

Les fermoirs disponibles, une quinzaine en comptant les différents coloris, sont magnétiques, mécaniques ou à trou (selon la collection et le modèle). Les bracelets sont interchangeables grâce à un astucieux système coulissant avec une fermeture mécanique qui se débloque simplement en pressant des boutons à l'arrière du cadran. Évidemment le système est propriétaire : impossible d’adapter un bracelet vendu dans le commerce.

Une Couronne Digitale pour la navigation

La montre présente plusieurs particularités physiques. D’abord, sous le cadran se trouve un capteur de rythme cardiaque qui est couplé aux applications fitness et santé. Un accéléromètre accompagne ce capteur. Le tout est géré par un processeur unique appelé S1. En revanche, il n’y a pas de capteur GPS dédié, la montre s’aidant beaucoup de l’iPhone pour fonctionner (compatible iPhone 5 et supérieur). Côté bouton matériel, Apple Watch en présente deux sur la tranche droite. D’abord un bouton traditionnel comparable au bouton Home de l’iPhone. Ensuite une couronne, comme sur les montres traditionnelles. Celle-ci ne sert pas à remonter la montre (puisqu’elle se recharge par induction avec une base dédiée), mais à naviguer dans le menu principal pour zoomer et sélectionner une application.

Apple Watch

Un OS inspiré des acquis de l'iPod

Le système d’exploitation de la montre se nomme Watch OS. Il s’agit d’un dérivé du micrologiciel de l’iPod Nano et d’iOS avec une gestuelle de smartwatch comparable à Android Wear (avec des swipes vers le haut, le bas et les côtés). Ce système reprend les icônes d’iOS et les adapte à la taille de l’écran. Les faces sont toutes personnalisables. Apple explique que l’Apple Watch est le produit le plus intime et le plus personnel qu’ils ont développé. Il fallait donc qu’elle soit personnalisable. Les bracelets, la taille du châssis, l’écran de veille et les applications sont autant de points sur lesquels l’usager peut agir.

Les applications disponibles sont déjà nombreuses et incluent Heure, Calendrier, Plan, Photos, iTunes, Mail, Message ou encore Siri. L’assistante virtuelle d’Apple est en effet disponible, même si toute l’intelligence se retrouve dans l’iPhone associé. Deux applications sont à noter : Workout et Activity. La première est liée au fitness et calcule les efforts en fonction de l’exercice sélectionné. La seconde est liée à la santé et sert à calculer les efforts réalisés dans une journée : exercice physique, marche à pied et état stationnaire (debout). Un diagramme aide l’utilisateur à y voir plus clair. Bien d’autres sont prévus. Et Apple a officialisé WatchKit, le kit de développement dédié à l’Apple Watch.

Watch OS

Disponibilité début d'année prochaine ?

Si nous sommes très curieux de découvrir cette montre, plusieurs points sont regrettables vis-à-vis de cette annonce. D’abord, et comme toujours, Apple a été particulièrement avare en détails techniques : capacité de la batterie et autonomie, technologie d’appairage, définition exacte de l’écran, espace de stockage interne, etc.

Ensuite, le prix de la montre ne sera pas « grand public ». Le prix de départ sera de 349 dollars (comprenez 349 euros en France...). Ceci pour l’édition la plus simple, avec le fermoir le plus basic. Nous attendons de voir la note salée de la Watch Edition et ses beaux bracelets en cuir. Enfin le produit ne sera disponible que dans plusieurs mois. En effet, la date de disponibilité est « début 2015 » soit dans quatre mois minimum. Autant vous dire que d’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts. C’est, selon nous, la première fois qu’Apple annonce son produit avec autant d’avance. Un changement important donc dans la politique marketing de l’entreprise. Et un risque considérable pour l’entreprise qui devait certainement réagir face aux critiques sur sa capacité d’innovation mise en doute depuis quelques années.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer