Fitbit et Healthkit : pour Apple, c’est « pas de bras, pas de chocolat »

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
fitbit

Il y a quelques jours, Fitbit annonçait sur son site Internet ne pas vouloir, dans un premier temps, rendre compatible son bracelet connecté avec Healthkit. La réponse d’Apple ne s’est pas fait attendre. La firme de Cupertino pourrait supprimer l’accessoire de ses rayonnages.

Si il y a bien une chose qu’il faut reconnaître à Apple, c’est la fermeté de ses relations avec les fabricants d’accessoires, notamment ceux qui ont l’opportunité de bénéficier du réseau de distribution des Apple Store. Car, être présent dans l’Apple Store est un gage de confiance pour les consommateurs et Apple n’est pas du genre à offrir cette opportunité à un fabricant tiers sans contreparties. Il faut généralement suivre le pas et donner le bon exemple. Quand une nouvelle technologie est présentée par Apple, l’accessoiriste doit clairement l’intégrer à son produit. Sinon, oust !

Fitbit

Compatibilité obligatoire

Et c’est exactement ce qu’il risque de se passer pour Fitbit. Selon un article paru sur Re/code, Apple pourrait débarrasser les rayons des Apple Store de ses bracelets connectés. La raison est simple : la semaine dernière, nous vous rapportions que le fabricant avait déclaré sur son forum officiel ne pas désirer supporter Healthkit dans un premier temps afin d’évaluer l’intérêt pour le produit et le consommateur. Un choix qui est potentiellement légitime pour Fitbit, car il peut s’agir d’une crainte vis-à-vis des incompatibilités au lancement de l’iPhone 6. Mais cela pourrait être aussi une posture tactique visant à ne pas être vu comme un « bon petit soldat ».

Quelle que soit la raison, Apple ne verrait pas cela d’un très bon oeil. Et aurait décidé de ne plus référencer Fitbit. Simple punition ? A priori, bien sûr. La coïncidence est trop belle pour que les deux faits ne soient pas liés. D’autant que tous les accessoires compatibles Healthkit (Jawbone, iHealth, Withings, etc.) sont toujours proposés dans les Apple Store. Cependant, un petit détail nous fait hésiter. Et Apple a beaucoup trop de fierté pour se montrer flexible sur cette question. De plus, Fitbit ne représente pas beaucoup de parts de marché. Donc le risque financier est minime.

Tout pour le consommateur ?

C’est donc une question d’image. Officiellement, Apple pourrait jouer la carte du service au consommateur final. Pour que Health soit pertinent et que chaque usager profite de la meilleure expérience possible dans l’écosystème proposé (iPhone, iOS, Health, accessoires), tous les produits doivent être entièrement compatibles les uns avec les autres. C’est comme si Apple décidait de vendre des docks iPhone qui n’ont pas de port Lightning. Ce serait curieux. Apple garderait ainsi le beau rôle. Même si, en vrai, Fitbit n’est pas moins bon qu’avant.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.