Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Spotify lance son offre « famille » avant qu’Apple baisse le prix de Beats Music

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
spotify

Depuis qu’Apple a racheté Beats Electronics, la firme de Cupertino s’est engagée dans une campagne de lobbying pour baisser le prix de l’abonnement mensuel de Beats Music. En avance de phase, Spotify dévoile une offre qui fait plus l’effet d’un palliatif : l’offre famille.

Aujourd’hui, consommer de la musique légalement est simple et pas trop onéreux (si vous ne cherchez pas à écouter de la musique de niche, mais des hits planétaires). Prenez Spotify par exemple : si vous aimez les playlists, il vous suffit d’un compte gratuit pour les écouter aussi bien sur PC que sur mobile. Et si vous souhaitez profiter sur votre smartphone de chansons particulières, même dans le métro, l’abonnement coûte 10 euros par mois, avec la synchronisation offLine sur trois appareils mobiles (tablette ou téléphone). Seulement, ce prix pourrait baisser dans les prochains mois.

Spotify

Depuis un mois, nous savons qu’Apple souhaite relancer le service Beats Music pour revenir sur le marché de la musique dématérialisée, le nombre de ventes sur iTunes reculant graduellement. Au début du mois d’octobre, des fuites précisaient que la firme entamait des discussions avec les majors du disque pour étudier un modèle économique compatible avec un prix de l’abonnement plus faible. Et le lobbying n'est pas fini, loin de là.

Une offre pour lutter contre le partage d'abonnement

En attendant, les différents concurrents s’organisent. À commencer par Spotify qui vient de dévoiler une offre qui sera proposée dans les prochaines semaines : l’abonnement famille. Le principe est simple : si vous êtes titulaire d’un compte premium à 10 euros par mois, chaque abonnement supplémentaire pour un autre membre de votre famille coûtera 5 euros. Une belle baisse de prix, à première vue.

Mais à première vue seulement. Un abonné premium bénéficie de la synchronisation offLine sur 3 appareils. Soit deux autres appareils après son propre smartphone. Donc potentiellement deux autres abonnés. Et Spotify en est bien conscient puisque l’un des arguments de l’entreprise est le fait que chaque abonné garde ses propres playlists séparées de celles des autres. Cela vaut-il la peine de payer 5 euros supplémentaires pour augmenter le nombre d’appareils synchronisés de 3 à 6 ? Pas vraiment.

8 euros : le futur prix pour un abonnement premium ?

Cependant, l’effort est intéressant. Car, pour deux personnes, le prix de l’abonnement passerait de 10 euros à 7 euros chacun. Et ce chiffre est quasiment égal à ce que pourrait négocier Apple dans un premier temps avec les maisons de disque, selon un article de Re/code, avec comme cible le tarif du premier palier de Netflix (8 dollars/ 8 euros) avant de descendre à 5 dollars, contre 10 dollars aujourd’hui.

L’argument d’Apple est double. D’abord, nous avons indiqué début octobre que les consommateurs seraient prêts à payer 4 à 5 euros par mois pour de la musique. Ensuite, les chiffres de vente sur iTunes révéleraient que les meilleurs clients du site de téléchargement dépensent 60 dollars par an. Soit 5 dollars par mois. Il y a donc une logique économique. D’autant que les consommateurs ont tendance, en moyenne, à payer de moins en moins pour adopter des services gratuits. Il y a donc urgence.

Mais comme toujours, les maisons de disque ne voient pas les choses de cet oeil-là. Leur but est évidemment de compter les dollars qui sont générés chaque mois. La perspective de baisser le prix (et donc leurs propres royalties) sur une simple hypothèse que la base installée augmente considérablement ne les enchante évidemment pas.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer