OPPO Reno2

Beats Music : Apple s’apprête-t-il à jeter 3 milliards de dollars par la fenêtre ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
beats music

Selon certaines rumeurs, démenties par l’intéressé, Apple pourrait bien fermer les portes de Beats Music afin de privilégier iTunes Radio. Une fermeture qui tomberait sous le sens, mais qui révèlerait encore un grand gâchis.

Les premières rumeurs disaient vrai. Apple n’a pas acheté Beats Electronics pour s’emparer de Beats Music. Si Apple a payé 3 milliards de dollars, c’est avant tout pour s’offrir les services des deux cofondateurs de Beats, Jimmy Iovine et Dr Dre, et éventuellement pour disposer de meilleurs produits audio pour ses smartphones, ses tablettes et ses lecteurs musicaux. Il n’était évidemment pas question de développer une seconde marque qui diluerait l’audience d’iTunes et iTunes Radio. Il fallait donc bien se préparer à la fermeture de Beats Music.

Beats Music

Apple joue sur les mots

Depuis le début de la semaine, plusieurs rumeurs émanent de nos confrères de TechCrunch. Ces derniers auraient eu l’occasion d’échanger avec plusieurs employés d’Apple, mais également de Beats Music. Tous s’accordent à dire que la firme de Cupertino ne compte pas garder celui-ci dans l’état actuel. Certaines ressources (notamment humaines) du service de streaming auraient même été déployées sur d’autres projets. Un porte-parole d’Apple aurait contacté TechCrunch pour infirmer cette information. Mais tout n’est pas aussi simple.

Selon une autre source anonyme, citée cette fois-ci par Re/Code, Apple n’aurait pas l’intention de fermer le service purement et simplement. Il continuerait à subsister, mais sous une autre forme. Il y aurait donc bien disparition de Beats Music, et plus précisément de la marque. La technologie, elle, serait transférée petit à petit sous la houlette d’iTunes et iTunes Radio. Beats Music pourrait même devenir la version payante de ce dernier.

Rachat de Beats

Une absence qui en dit long

Plusieurs signes tendent à confirmer cette hypothèse. D’abord, l’actuel patron d’iTunes, Ian Rogers, est également en charge de Beats Music. Le rapprochement est donc déjà une réalité dans l’organigramme d’Apple. Second signe, Beats Music n’est plus un sujet de keynote depuis la WWDC de juin dernier. Lors de la présentation de l’iPhone 6, il n’a été nullement question de Beats Music (ou Beats Audio d’ailleurs). Alors qu’il aurait été légitime d’attendre une synergie dans les écouteurs, dans le chipset audio ou même dans les applications.

Et c’est justement le troisième signe. Alors qu’Apple a pris pour habitude de précharger sur ses iPhone l’ensemble de ses applications propriétaires (Plans, Pages, iMovie, Apple Pay, Health, etc.), Beats n’était présent ni dans l’iPhone 6 (ou 6 Plus), ni dans l’Apple Watch, alors que les synergies étaient ici aussi évidentes.

Rattraper le retard dans le streaming musical

Derrière cette disparition de la marque Beats Music, c’est l’avenir d’iTunes qui se joue. Les revenus en provenance du streaming musical augmentent très vite, notamment vis-à-vis de ceux générés par les téléchargements. Parallèlement, les revenus de l’App Store dépassent ceux d’iTunes. Ce dernier recule donc très vite, alors qu’il compte 800 millions d’utilisateurs enregistrés, dont 400 millions avec les coordonnées bancaires. Apple ne parvient plus à monétiser cette audience.

iTunes vs App Store

Et ce n’est pas avec Beats Music, qui représente 250 000 utilisateurs payants, qu’Apple va rattraper Pandora (76 millions d’auditeurs) ou Spotify (40 millions d’utilisateurs dont 10 millions sont abonnés à l’offre premium). S’il doit investir, Apple le fera donc évidemment sur sa propre marque, mais avec l’aide de deux gourous de l’industrie musicale, Jimmy Iovine et Dr. Dre. Deux atouts qui ont certainement conduits à la sortie en exclusivité temporaire sur iTunes du nouvel album de U2. 

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer