Part de marché des OS : un regain d’intérêt pour iOS

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
marche smartphones

Le mois de septembre est toujours propice à une remontée d’iOS vis-à-vis d’Android grâce au lancement des nouveaux iPhone. Mais cette année, ce n’est pas l’OS de Google qui pâtit le plus de ce lancement, mais Windows Phone.

Le nouveau baromètre de Kantar Worldpanel sur les parts de marché des OS mobile dans le monde est disponible. Cette édition, qui se concentre sur les mois de juillet à septembre, montre quelques changements vis-à-vis de la situation un mois plus tôt. Fin août, la firme de Cupertino voyait sa position malmenée dans la plupart des marchés, avec des chiffres négatifs partout dans le monde. Un recul plus net était observé dans deux pays importants pour Apple : les États-Unis et le Japon.

Un mois plus tard, la situation se stabilise. Le recul d’iOS sur les États-Unis est réduit de moitié. Au Japon, la chute est toujours vertigineuse (-15,9 points), mais elle est moindre. Ce qui profite très largement à Android qui confirme dans l’archipel sa nouvelle position dominante, ce qui pourrait être de très bon augure pour les marques locales, comme Sony et Sharp. Dans tous les autres pays, Apple a réussi à inverser la tendance. Grâce à l’iPhone 6 (et sa grande déclinaison), la firme de Cupertino gagne des parts de marché. Il faudra certainement attendre les chiffres du mois de novembre pour bien mesurer l’impact de la sortie des deux nouveaux iPhone sur les parts de marché d’Apple.

Kantar Worldpanel Comtech octobre 2014

Microsoft : véritable victime des iPhone 6 et 6 Plus ?

Mais contrairement à ce que nous aurions pu attendre, ce n’est pas Android qui pâtit le plus de ce regain d’intérêt pour la marque à la Pomme, mais Windows Phone. Le système d’exploitation de Microsoft recule globalement de quelques points partout dans le monde (de -0,1 point en France à -3,1 points en Australie). Il n’y a qu’en Italie et au Japon que Windows Phone se maintient. En Chine, il perd 2,8 points, ce qui est évidemment la moins bonne nouvelle compte tenu de l’importance de ce pays.

Android et iOS progressent donc. Au détriment de Windows Phone, d’une part, mais également des systèmes d’exploitation plus confidentiels. Comprenez BlackBerry, Firefox OS, Ubuntu Touch, Symbian et tous les OS qui ne sont plus supportés par leurs créateurs (Bada, WebOS, etc.). Ces chiffres tendent à montrer que le monde de la téléphonie mobile se dirige lentement, mais sûrement, vers une uniformisation avec trois, voire même deux, acteurs prépondérants.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.