Doov Nike V1 : les capteurs rotatifs ne sont plus une exclusivité d’Oppo

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
doov

Nous connaissons déjà la gamme N d’Oppo, ses smartphones dont le capteur photo tourne à 180° pour le plus grand bonheur des amateurs de selfies. Voici le Nike V1 du fabricant chinois Doov. Un smartphone dont le capteur est monté sur un bras articulé qui se redresse lui aussi à 100°.

La marque Doov, originaire de Shenzhen, n’est pas tout à fait comme les autres. Elle est l’une des seules (sinon la seule) à s’adresser exclusivement à un public féminin. Les smartphones se veulent colorés, design et dotés de services et d’applications qui répondent à leurs attentes (nous ne sommes pas certains qu’elles soient si différentes de celles des hommes qu’elles nécessitent des produits spécifiques).

Curieusement, cette marque, qui se veut pourtant l’amie d’un féminisme technologique, tombe facilement dans les clichés les plus aberrants. Avec le Nike V1, que nous avons rencontré il y a un mois dans la base de données de Tenaa, elle fait l’apologie du selfie, comme si c’était finalement une pratique plus courante chez la  femmes.

Doov Nike V1

Un capteur sur pied rotatif

Car la particularité de ce smartphone est plus ergonomique que technologique : son capteur photo principal (un modèle Sony Exmor 13 mégapixels de seconde génération accompagné d’une optique ouvrant à f/2.0 intégrant un stabilisateur optique d’image) est monté sur un bras mécanique qui se déploie et tourne à 190° pour prendre le rôle de capteur secondaire. Une particularité qui nous rappelle bien évidemment la ligne N d’Oppo, dont le dernier représentant, le N3, a été dévoilé il y a quelques semaines.

L’avantage de cette solution, comme sur le N1, est d’offrir aux autoportraits les mêmes outils photographiques que pour les clichés traditionnels, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. Sur ce bras est également inséré un flash true-tone développé par Philips. L’utilité d’un flash pour prendre des photos avec un smartphone n’est déjà pas évidente. Alors pour les selfies, c’est encore moins pertinent. Mais l’initiative est industriellement amusante.

Notez que le capteur est entièrement protégé par un verre en saphir synthétique, car il est largement plus exposé au danger que des capteurs fixes. Pour prendre les photos, un déclencheur tactile a été inséré au dos du smartphone, ce qui apporte de la stabilité à l’ensemble.

Une fiche technique bonne, mais plutôt convenue

Pour le reste, la configuration de Nike V1 est très classique pour un smartphone chinois milieu de gamme. Écran IPS 720p de 5 pouces, chipset MediaTek MT6732 quad-core cadencé à 1,5 GHz et compatible LTE, 2 Go de mémoire vive (pour tirer parti du capteur Sony), 16 ou 32 Go de stockage interne (non extensible, évidemment), batterie 2480 mAh, chipset audio Yamaha ES9018 et Android KitKat 4.4 avec surcouche Super UI.

Le Doov Nike V1 est disponible en Chine en trois coloris nacrés : rose, vert et blanc. Les contours sont systématiquement dorés, pour une esthétique encore plus marquée. Le prix de l’ensemble est fixé à 260 euros environ. N’espérez évidemment pas le voir débarquer en France.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.