Les utilisateurs d’iPhone consomment plus que les autres

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Durant le Black Friday, 2,4 milliards de dollars ont été dépensés en ligne. Plus de 1 dollar sur 5 a été dépensé à partir d’iOS, soit une très grande majorité des ventes réalisées à partir d’un mobile.

Vendredi dernier, c’était « Black Friday ». Il s’agit d’un jour particulier aux États-Unis : c’est le premier jour de shopping après Thanksgiving où les cadeaux sont échangés. Une période très courte de soldes en quelque sorte. Ce jour est appelé le Black Friday, car il est traditionnellement noir de monde... L’intérêt du Black Friday pour les économistes est justement son timing : il arrive un mois avant Noël et donne de bons indicateurs pour la fin d’année. Notamment pour les marchands en ligne où la pression monte graduellement depuis quelques semaines.

iOS représente quatre sur cinq dollars dépensés sur mobile 

Cette année, Black Friday a rencontré un succès qui n’est pas négligeable. Ce sont 2,4 milliards de dollars qui ont été dépensés dans la seule journée de vendredi (sachant que Black Friday a généralement tendance à mordre sur le samedi...). 27 % de cette somme émanent de consommateurs surfant sur des plates-formes nomades (iOS, Android, BlackBerry, Windows Phone, etc.). Ces 27 % se répartissent entre iOS (21 %) et les autres (6 %). Les propriétaires d’iPhone et d’iPad ont donc dépensé près de 4 fois plus que les autres, notamment ceux surfant sur Android. Des chiffres en ligne avec ceux de l'année dernière.

Ce qui donne du grain à moudre à Apple qui confirme ainsi la pertinence de son modèle économique : couvrir le haut de gamme, sans se préoccuper de l’entrée de gamme qui n’apporte pas autant de satisfaction. Lors d’une interview accordée à Re/code fin octobre, Greg Joswiak, vice-président d’Apple, expliquait qu’Apple a une fois essayé de concevoir un produit entrée de gamme pour s’accaparer des parts de marché. C'était il y a 20 ans.

Mais cela a été une erreur de ne pas conserver un positionnement basé sur la meilleure expérience possible. Une erreur que le vice-président ne fera pas deux fois, assure-t-il. L’iPhone 5C en est presque une demi-preuve : ce modèle n’a pas donné entière satisfaction à Apple, qui devrait écourter son cycle de commercialisation.

Un positionnement qui va plus loin que la vente de smartphones

Mais ce positionnement n’est pas simplement une question de satisfaction client, et les chiffres du Black Friday le prouvent. En ciblant exclusivement la clientèle capable de s’acheter ses smartphones, Apple s’adresse également à des consommateurs avec un pouvoir d’achat plus élevé. Et qui dit pouvoir d’achat plus élevé, dit aussi vente d’applications plus fortes. Adobe, le concepteur de Photoshop, annonce avoir vendu 4 fois plus de licences sur iOS que sur Android, alors qu’Android compte pour 80 % du parc de smartphones dans le monde. De quoi donc continuer à charmer les développeurs et à les convaincre de créer des applications exclusives capables d’attirer encore plus encore de consommateurs.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.