promo red by sfr

Apple a reversé aux développeurs 10 milliards de dollars en 2014

Par Samir Azzemou

app store

Nouveau chiffre record pour la boutique applicative d’Apple : son chiffre d’affaires a atteint la barre symbolique des 10 milliards de dollars en 2014 reversés aux développeurs. Et cela devrait continuer à augmenter en 2015, le mois de janvier semblant déjà être celui de tous les records.

Tous les ans, l’App Store semble battre des records. Après avoir (très largement) dépassé iTunes Store, la boutique applicative d’Apple continue son ascension année après année. En 2014, elle a généré assez d’argent pour reverser 10 milliards de dollars aux développeurs. Ce qui est très étonnant, c’est la part de l’année 2014 sur la somme totale générée par l’App Store depuis son lancement : 40 %. En effet, la communauté des développeurs de l’App Store s’est vue reverser 25 milliards de dollars depuis juillet 2008. Or, 10 milliards ont été reversés rien qu’en 2014. Le rythme va donc en s’accélérant, Apple confirmant que cette somme représente une augmentation de 50 % par rapport à 2013. Ce qui est logique, puisqu’Apple vend également de plus en plus d’iPhone chaque année...

Une années 2015 qui commence très fort

À l’occasion de cette excellente nouvelle pour les développeurs, Apple s’est fendu d’un communiqué de presse officiel. Dans ce dernier, il explique que l’année 2015 devrait également être une excellente année. Sans évoquer de chiffre exact, la firme de Cupertino annonce que la première semaine de janvier 2015 a été la meilleure pour l’App Store depuis ses débuts, avec un chiffre d’affaires (vente d’applications et achats intégrés) légèrement inférieur au demi-milliard de dollars, et que le jour de l’an a également été son meilleur jour.

Autre chiffre intéressant offert par Apple : durant la campagne RED 2014 (où les revenus générés par les applications partenaires étaient intégralement donnés à la recherche contre le SIDA), la firme de Cupertino a reversé 20 millions de dollars. Depuis le début du partenariat entre RED et Apple, ce sont 100 millions de dollars qui ont servi à financer la recherche.

Un App Store plus riche en outil marketing

Selon les quelques détails offerts par Apple, plusieurs raisons expliquent cette augmentation constante et rapide. D’abord, l’accroissement du parc installé. Même si les nouvelles applications et les mises à jour privilégient les nouvelles moutures d’iOS (et donc les plates-formes compatibles), la base d’utilisateurs a tendance à augmenter.

Ensuite, le nombre d’applications est toujours en croissance. Il y a aujourd’hui 1,4 million d’applications sur l’App Store. Et celles qui ne sont pas payantes proposent des achats intégrés pour garantir des revenus. Enfin, quelques nouveautés ont permis aux développeurs de réaliser des offres promotionnelles (du up-selling notamment), grâce aux packs d’applications, et de mieux adresser certains publics, comme les enfants.

Google Play incapable de suivre le rythme

Il n’y a évidemment aucun équivalent en téléphonie mobile. Et cela explique aussi pourquoi le Play Store est toujours en retard en terme de chiffre d’affaires ou en nombre de développeurs. Car ces derniers savent que les usagers d’Apple ouvrent plus facilement le porte-monnaie. C’est un cercle vertueux : plus d’acheteurs, plus d’argent pour les développeurs, plus de développeurs, plus d’applications exclusives et donc plus d’acheteurs.

Google, lui, ne parvient aujourd’hui toujours pas à offrir une telle équation sur Android, alors que le nombre de smartphones en circulation est quatre à cinq fois plus important. Mais la facilité d’installation des applications illégitimes (et pirates) ne pousse pas le mobinaute sur Android à donner de l’argent pour quelque chose qu’il est capable d’obtenir gratuitement (et facilement).

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close