Résultats Qualcomm : le Snapdragon 810 officiellement boudé

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
qualcomm

Les résultats Qualcomm pour le dernier trimestre 2014 sont très corrects. Mais l’entreprise s’attend à une stagnation dans le courant de l’année. Peut-être même un certain recul. En cause ? Le Snapdragon 810 n’aurait pas reçu le support escompté des constructeurs.

La réputation de Qualcomm n’est pas au meilleur de sa forme. Légèrement écornée depuis quelques jours, suite aux rumeurs concernant le Snapdragon 810 qui chaufferait plus que de raison. Et, que cela soit vrai ou non, il semble que cela aura des conséquences financières sur l’entreprise. Dans son rapport financier trimestriel, Qualcomm avoue que le Snapdragon 810 n’animera pas, contrairement à ses prédécesseurs (SD800, SD801, SD805) les principaux smartphones haut de gamme de l’année 2015. Conséquence : le chiffre d’affaires de l’exercice en cours, clôturé en septembre prochain, pourrait stagner. Ou pire : reculer. Une assez mauvaise nouvelle compte tenu de la pression concurrentielle exercée par MediaTek.

Qualcomm

L'entrée de gamme fonctionne bien

Les résultats de Qualcomm pour le trimestre octobre à décembre 2014, le premier de son exercice 2015, sont encore bons. Le leader mondial du chipset pour smartphone a réalisé un chiffre d’affaires de 7,1 milliards de dollars, en progression de 7 % en un an et 6 % en trois mois. Le résultat d’exploitation est en hausse de 38 % et les bénéfices nets de 5 %. Le nombre de chipsets distribués atteint les 270 millions de pièces, en augmentation de 27 % en un an et de 14 % en un trimestre.

La valeur (minimum, car le reporting est incomplet) de smartphones sous Snapdragon vendus entre octobre et décembre est de 56,4 milliards de dollars, en baisse de 8 % en un an et de 2 % en trois mois. Ce recul pourrait être expliqué par une augmentation du volume de smartphones entrée de gamme sous Snapdragon (SD200, SD400, SD410), ce qui ferait baisser le prix moyen du smartphone. Une tendance assez généralisée.

Des prévisions qui frôlent le recul

Pour le reste de son exercice 2015, Qualcomm a baissé ses prévisions. Si le chiffre d’affaires pour le second trimestre (janvier à mars) devrait être légèrement supérieur (entre 2 % et 12 %), celui du second semestre sera probablement inférieur. Car pour l’exercice 2015, Qualcomm s’attend à un chiffre d’affaires compris entre 26 et 28 milliards de dollars. En fourchette basse, cela correspondrait à une baisse de 2 %. En fourchette haute, cela signifierait une augmentation de 6 %. Sur la moyenne, cela représente une progression de 2 %. Le bénéfice par action, lui, baissera assurément. Le nombre de chipsets baissera jusqu’en juin et devrait remonter en prévision de la rentrée scolaire et des fêtes de fin d’année.

Un effet de la concurrence, mais aussi du Snapdragon 810

Cette morosité dans les chiffres de Qualcomm aurait trois explications. D’abord la compétition chinoise, autant pour lui-même que pour ses partenaires.  D’une part, les marques équipées de Qualcomm vendent moins. Et d’autre part, les constructeurs passent parfois à l’ennemi. Il semblerait parallèlement que les fabricants aient eux aussi revu à la baisse les volumes de smartphones, notamment dans le haut de gamme. Ce qui a des conséquences pour Qualcomm.

Dernier point, comme nous l'avons signalé plus haut, l'intégration du Snapdragon 810 dans les prochains mobiles premium semble être remise en question. Alors qu’il devait équiper quasiment la totalité des flagships sur cette première moitié d’année, Qualcomm s’attend à ce que les fabricants optent pour d’autres choix. Il ne précise pas si tous les prochains smartphones haut de gamme sont concernés, ou une partie seulement.

Certains ayant déjà été annoncés, il sera difficile pour ses marques (LG, Xiaomi) de revenir en arrière. Mais les fuites de la semaine dernière semblent avoir eu un effet considérable. Le Snapdragon 810 pourrait même être un bide commercial. Il faudra certainement attendre au moins le MWC, sinon la fin du premier semestre pour mesurer leur impact. En attendant, Qualcomm semble avoir perdu un peu de sa superbe.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.