Résultats HTC : toujours bénéficiaire, encore en progrès

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

Les résultats définitifs de HTC pour le quatrième trimestre 2014 ont été publiés. Il apparaît que l’entreprise reste bénéficiaire et son nouveau modèle économique implique une assez faible profitabilité. Mais cela semble fonctionner.

Pour le troisième trimestre consécutif, HTC publie des résultats positifs. Nous sommes loin de la fin 2013 où tout allait de mal en pis pour le constructeur taïwanais qui a dû se remettre en question en 2014, alors même que la concurrence chinoise montrait des ambitions mondiales affirmées et que d’autres marques internationales montraient quelques faiblesses, notamment Samsung. Difficile dans ces conditions de se refaire une santé. Mais HTC y est parvenu malgré tout. Et c’est déjà remarquable.

Un modèle économique plus serré

Cependant, l’entreprise est moins rentable qu’avant, compte tenu de son effort commercial et marketing sur l’entrée et le milieu de gamme pour reconquérir la Chine continentale. Nous nous étonnons chaque trimestre des faibles bénéfices nets que tire HTC de son activité. Mais il semble que cela soit son nouveau modèle économique : contrairement à Samsung qui vend des smartphones par dizaines de millions, HTC doit restreindre ses marges avec des volumes de vente bien moindre et des frais fixes maîtrisés, mais significatifs. Ce qui a tendance à nous faire croire que HTC reste fragile.

Comme annoncé en janvier, HTC a réalisé un chiffre d’affaires de 47,9 milliards de dollars taïwanais, soit 1,34 milliard d’euros. Les ventes progressent de 13,6 % par rapport au quatrième trimestre 2013 et de 14,3 % par rapport au troisième trimestre 2014. Nous aurions tendance à penser que HTC ne profite pas assez des ventes de Noël. La marge brute est de 20,4 % du chiffre d’affaires, et le résultat d’exploitation 0,4 % (le même taux que les trimestres précédents). Le bénéfice net est de 0,5 milliard de dollars taïwanais, soit 14 millions d’euros.

Les accessoires comme échappatoire ?

Pour le premier trimestre 2015, les chiffres devraient être assez logiquement en recul vis-à-vis des trois mois précédents. Le chiffre d’affaires devrait baisser entre 6 % et 13,4 %. La marge brute devrait passer légèrement en dessous des 20 % (pour accompagner les promotions du début d’année) et les bénéfices nets devraient baisser entre 17,5 % à 86 %. Un écart considérable qui montre à quel point la situation de HTC est fragile. Cependant, l’entreprise compte redynamiser ses ventes (à partir du second trimestre 2015 malheureusement) grâce au renouvellement de sa gamme et le lancement des premiers produits issus de son partenariat avec Under Armour. Une orientation vers les accessoires assez classiques puisque la marge de ces derniers est devenue meilleure que celle des smartphones.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.