Huawei Ascend Y540 : le remplaçant de l'Ascend Y530 arrive en Europe

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
huawei

Un nouveau smartphone Huawei vient d'arriver par surprise au Pays-Bas. Il s'agit d'un remplaçant pour le très économique Ascend Y530, numéroté Y540. Au menu : chipset plus rapide, RAM doublée, fonctionnalité double SIM et Android presque à jour.

Huawei peut désormais compter sur sa marque Honor pour séduire les petites bourses mais il n'en oublie pas la sienne pour autant. Il complète ainsi régulièrement sa gamme Ascend pour qu'elle continue de couvrir tous les segments, dont celui du bas avec l'Ascend Y540. Bien que restant à officialiser par le constructeur, ce nouveau modèle a déjà intégré le catalogue du marchand Belsimpel au Pays-Bas et s'inscrit dans la lignée du Ascend Y530 lancé il y a tout juste un an.

Quelques améliorations bienvenues pour un prix identique

Il en reprend ainsi plusieurs caractéristiques. L'écran WVGA (854 x 480 pixels) de 4,5" en fait partie, tout comme les capteurs des appareils photo : 5 mégapixels à l'arrière, VGA à l'avant. La liste inclut également la mémoire interne, toujours limitée à 4 Go. L'emplacement pour cartes microSD a heureusement été, lui aussi, conservé. Evidemment, quelques améliorations ont également été apportées, notamment à la plateforme technique.

Elle repose toujours sur un processeur double-coeur, mais cette fois cadencé à 1,3 GHz. La provenance n'est pas précisée mais nous doutons qu'il soit également fourni par Qualcomm au vue de la fréquence plus caractéristique des chipsets MediaTek (MT6752 ?). Il est par ailleurs soutenu par 1 Go de RAM, soit le double de la capacité trouvée dans l'Ascend Y530. Un emplacement SIM a également été ajoutée et la batterie passe de 1700 à 1950 mAh. Evidemment, Android a été mis à jour et se présente ici en version 4.4 KitKat.

Huawei Ascend Y540

L'Ascend Y540 est proposé à 109 € au Pays-Bas. Le prix devrait être similaire chez nous, s'il arrive un jour évidemment. Il n'y a pas réellement de raison d'en douter puisque nous avons connu son prédécesseur. Reste à savoir quand.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.