ZTE Grand S3 : le premier smartphone à pouvoir scanner l'oeil humain (MWC 2015)

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
zte

ZTE a profité du MWC pour présenter le Grand S3. Phablette plutôt bien équipée, elle répond néanmoins davantage aux standards haut de gamme de 2014. Son plus ? Un scanner rétinien.

Le MWC a ouvert ses portes hier et, évidemment, tous les grands constructeurs mondiaux y sont présents pour dévoiler leurs nouveautés. Cela inclut notamment ZTE. Moins connu que les Samsung, LG, Sony et consors, il est pourtant bien implanté chez nous et notamment chez les opérateurs avec qui il travaille depuis longtemps (SoshPhone, SFR Star Xtreme, etc). S'il en est là aujourd'hui, ce n'est évidemment pas par hasard mais plutôt grâce à une politique tarifaire agressive et une forte capacité à innover. Et ce n'est pas le Grand S3 qu'il vient de présenter à Barcelone qui nous fera dire le contraire.

ZTE Grand S3

Tout d'un flagship de... 2014

Pourtant, le dernier représentant des Grand pourrait presque paraître dépassé à première vue. Son design ne paye pas de mine, Android est livré en version 4.4 KitKat et sa fiche technique semble calquée sur les flagship de l'année dernière. Elle commence avec un écran Full HD de 5,5 pouces. Arrivent ensuite un chipset Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, un GPU Adreno 330, 3 Go de RAM, 16 Go de mémoire interne, un APN 16 mégapixels et une webcam 8 mégapixels. La technologie Dolby assure la qualité du son en sortie. Du côté des connectivités, la 4G et le Wi-Fi ac sont de la partie. L'ensemble est alimenté par une batterie de 3100 mAh.

ZTE Grand S3

...mais avec un scanner rétinien en plus !

Rien de bien folichon donc pour un modèle censé représenté ZTE sur le segment haut de gamme pour l'année en cours, mais pas si vite. Il dispose également d'une technologie encore inédite sur smartphone. Elle a été baptisée Eyeprint ID et, comme vous l'avez sans doute compris, il s'agit d'une méthode d'authentification basée sur le design unique de l'oeil de chaque individu. Elle fonctionne avec la webcam et pourra servir à déverrouiller le Grand S3, mais aussi à effectuer des paiements ou accéder aux données sensibles qui y sont stockées. Tout cela d'un seul regard, donc.

Cependant, cette solution, développée par EyeVerify, a tout de même quelques limites. Premièrement, la lecture de l'oeil est moins rapide que celle des empreintes digitales. Ensuite, puisqu'elle s'appuie sur la webcam que ZTE n'a pas souhaité accompagner d'un flash, les conditions de luminosité doivent être bonnes pour que cela fonctionne. Néanmoins, le Grand S3 est le premier à proposer une telle technologie et cela en fait un smartphone unique, même s'il ne le restera pas forcément longtemps. Le constructeur a notamment affirmé qu'il l'implanterait dans tous les Grand à venir.

ZTE Grand S3

Pour l'heure, restons en au Grand S3. Le smartphone est d'ores et déjà disponible en Chine, où il est proposé pour l'équivalent de 425 euros environ (2 999 yuans). Aucune information concernant un éventuel lancement européen en revanche...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.