image de couverture lesmobiles

Nokia aurait prévu son retour en téléphonie en 2016

Par La Rédac LesMobiles - 20 avril 2015 à 15:50
Depuis plus de 6 mois, les rumeurs affirment la volonté de Nokia à redevenir un concepteur de produits grand public. Une nouvelle fuite confirme que ce retour est programmé pour l’année prochaine. Et ce n’est évidemment pas un hasard.

Nokia n’est plus la marque que nous avons connue. Se présentant aujourd’hui comme un fournisseur de technologies pour les opérateurs et les fabricants de téléphones, l’entreprise pourrait connaître un nouveau bouleversement, un an après la vente de sa branche grand public à Microsoft. En effet, la société vient officiellement de dévoiler son offre de rachat d’Alcatel Lucent, une opération de croissance externe qui lui demanderait peut-être de devoir vendre sa division cartographique, Here. Cette acquisition est en parfaite adéquation avec les propos de Rajeev Suri, son patron, qui explique que Nokia restera une entreprise qui s’adresse aux professionnels et non plus au grand public.


Nokia a confié le N1 à Foxconn en Chine

Un circuit de distribution plus qu'indirect

Seulement, des rumeurs et des fuites affirment le contraire (ou presque). Nokia aurait bien l’intention de développer à nouveau des smartphones. Et cela ne devrait pas être dans 10 ou 15 ans, mais en 2016. Le contrat qui le lie à Microsoft stipule en effet que la marque Nokia est exclusive au géant de Redmond jusqu’au troisième trimestre 2016 sur le segment des smartphones. Et en attendant, Nokia ne restera pas inactif, à en croire un article publié par nos confrères de Re/Code qui cite deux sources ayant été mis dans la confidence des projets. La marque Nokia sera donc de retour. Mais pas forcément de la façon la plus directe.

Comme cela avait été suggéré auparavant, notamment au lancement du N1 et des fuites sur le C1, Nokia devrait devenir un concepteur de designs. Ce sont ensuite des partenaires fabricants et distributeurs qui se chargeraient de commercialiser l’ensemble, sous la marque ou non de Nokia. Un accord similaire a été passé entre Nokia et Foxconn qui commercialise en Chine la tablette N1, laquelle se vend plutôt bien. Un succès qui aurait conforté Nokia dans l’idée de fonctionner comme un prestataire technique. Si d'autres rumeurs sont exactes, Nokia aurait signé un accord similaire avec Meizu pour créer le « Supreme ».

Supreme
Le Meizu Supreme est-il le premier mobile de Nokia Technologies ?

Nokia Technologies : un Google X à la finlandaise ?

Nokia est aujourd’hui constitué de trois branches. Nokia Networks, celle qui pourrait prochainement fusionner avec Alcatel Lucent. Nokia Here, ex Navteq, division déficitaire qui pourrait être revendue. Et Nokia Technologies. Comparable à Microsoft Garage ou à Google X, cette troisième entité gère le portfolio de brevets (10 000 environ), mais développe aussi de nouveaux concepts de produits. Responsable du ZLauncher et de N1, elle aurait engagé un nouveau président et un nouveau directeur technologique. Elle incarnerait la volonté du groupe à développer des produits grand public, comme ce nouveau Nokia 1100. Reste à trouver des partenaires pour fabriquer et vendre. Car Nokia, comme nous l’avons signalé à plusieurs reprises, ne voudrait plus entendre parler de ces tâches.

Nokia

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Xiaomi 12
image samsung galaxy 5g