Microsoft Office pour Android enfin décliné sur smartphone

Par Samir Azzemou

microsoft

Alors que la nouvelle version d’Office est proposée sur les tablettes Android depuis l’automne, ce n’est qu’au printemps que la suite bureautique est déclinée sur les écrans de plus petit format animés par l’OS de Google.

C’est toujours petit à petit que Microsoft déploie Office sur les OS concurrents de Windows et Windows Phone, comme si la firme de Redmond rechignait encore et toujours à proposer ses outils phares sur Android et iOS. Après avoir proposé des applications fermées et sans grand intérêt sur ces plates-formes, privilégiant assez logiquement les clients de Windows Phone, Microsoft a déployé ces derniers mois des versions modernisées d’Office d’abord sur tablette et ensuite sur smartphone. Ce fut le cas pour iOS. C’est désormais le cas d’Android.

Enregistrement préalable obligatoire

Les versions beta des trois principales briques d’Office (Word, Excel et PowerPoint) viennent en effet d’arriver sur le Play Store. Ou du moins la partie dédiée aux applications en test. Pour pouvoir en profiter dès aujourd’hui, vous devez vous rendre sur la page dédiée à la communauté Office pour Android afin de vous y enregistrer. Ce n’est qu’ensuite que vous aurez accès aux liens vers les APK à télécharger. Un délai d’attente est à prévoir (plusieurs heures selon Microsoft), car Google Play doit également vous ouvrir un compte.

Si vous vous posez la question, sachez que la France fait partie des 118 pays inclus dans cette phase de test et que le français est l’un des 34 langages supportés. Nos amis belges, canadiens, suisses et africains francophones sont également concernés. Ce n’est pas tous les jours qu’un tel test inclut autant de monde.

Microsoft Office pour Android

Android KitKat et 1 Go de RAM minimum

Pour une expérience optimale, Microsoft indique qu’il est préférable de télécharger ces applications sur des mobiles ayant au moins 1 Go de mémoire vive et disposant de la version 4.4.x KitKat ou ultérieur d'Android. En outre, chaque brique pèse une centaine de Mo. Rien de bien difficile de nos jours, même si KitKat et Lollipop ne représentent ensemble que la moitié du parc installé mondial. Microsoft publie également la liste des smartphones qui ne sont pas supportés. Parmi eux, une partie de la ligne PadFone d’Asus, la Slate6 de HP, les Vu3, L30 et L20 de LG, la majorité des Galaxy Mega de Samsung, ainsi que les Galaxy Pocket et Galaxy Star, les phablettes de Sony Xperia (C3, Z Ultra, T2 Ultra), l’Alcatel OneTouch Hero 8 et d’autres modèles plus confidentiels.

Notez que ces nouvelles applications reprennent l’ensemble des fonctionnalités proposées par les versions tablettes actuellement disponibles sur le Play Store. Arrivées en beta en novembre, elles sont sorties de leur phase de test en janvier, soit deux petits mois pour que tout un chacun puisse télécharger Office sans en passer par cette phase d’enregistrement. Les outils intégrés sont comparables à ce que vous retrouvez sur les versions iPad et iPhone. Voilà donc une assez bonne nouvelle.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.