Classement des constructeurs : Samsung à nouveau en tête

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Samsung a sévèrement glissé l’année dernière pour finir 1er ex aequo, voire second, en fin d’année dernière, face à Apple. Retour à la normale en ce début d’année dans un classement trusté plus que jamais par les marques chinoises.

Certaines situations semblent être difficiles à bousculer. S’il a clairement reculé l’année dernière, que ce soit en part de marché ou en volume de ventes, Samsung est un leader mondial difficile à détrôner. Apple, qui a pourtant réalisé son meilleur trimestre de tous les temps entre octobre et décembre 2014, avec 74,1 millions de pièces vendues (soit autant que Samsung, voire un peu plus selon certaines études), n’est pas parvenu à rester sur la première marche du podium entre janvier et mars.

Apple à nouveau second derrière Samsung

Confirmant une étude relayée dans nos colonnes fin avril, Apple redevient donc dauphin, avec 17,9 % de part de marché (-2,2 points), selon des chiffres rapportés par le consultant spécialisé en mobilité, Tomi Ahonen. Ses chiffres sont pourtant restés particulièrement bons compte tenu de la saisonnalité (61,6 millions de pièces), mais rien n’y fait. Samsung a vendu 82,8 millions de téléphones sur la même période, portant sa part de marché à 24,3 % (+4,1 points).

Derrière, la bataille faisait rage pour la troisième place entre Lenovo (avec Motorola) et Huawei / Honor. En fin d’année dernière, ils étaient tous les deux logés sur la troisième place. Ils sont désormais respectivement troisième et quatrième, avec 18,7 millions et 17,5 millions d’unités. Lenovo prend donc l’ascendant sur Huawei grâce au rachat de Motorola. Il perd cependant 1,1 point en trois mois et représente aujourd’hui 5,5 % du marché. Huawei perd 1,4 point, mais reste au-dessus des 5 %.

LG se maintient bien, Vivo apparaît

En cinquième place se trouve maintenant LG qui profite du recul d’Alcatel OneTouch et de Xiaomi. Avec l’étoile montante chinoise, la bataille est âpre pour le groupe coréen pour rester dans le Top 5, où LG n’était plus en fin d’année dernière. Nous supposons que les gains de part de marché (0,3 point, pour arriver à 4,5 %) sont dus à la bonne dynamique de son offre milieu de gamme (et non au G Flex2). Xiaomi, en sixième position perd 0,2 point, une première pour le Chinois qui n’a jusqu’à présent que progressé.

De la septième à la dixième place se trouvent quatre autres fabricants chinois, respectivement ZTE / Nubia, Coolpad / Yulong, TCL / Alcatel OneTouch et Vivo. Si les trois premiers sont des habitués du Top 10 des constructeurs mondiaux, il est revanche très étonnant d’y retrouver Vivo, une marque encore confidentielle. D’ailleurs, trois mois plus tôt, l’entreprise n’était pas dans le classement. Si nous avions parié sur une nouvelle marque dans le Top 10, ce n’est pas Vivo qui aurait émergé, mais davantage Meizu, Oppo ou Micromax.

La Chine dominante, mais essoufflée

Les marques chinoises de ce tableau ont un point commun avec Apple : elles ont toutes reculé en part de marché, alors que le volume de vente mondial a baissé de plus de 20 millions de pièces. En fait, LG et Samsung sont les seuls à avoir progressé dans le Top 10. Si le marché avait progressé, nous aurions pensé que ces marques en perte de vitesse s’étaient maintenues en volume. Mais ce n’est visiblement pas le cas. La chute est notamment très dure chez TCL. Celui-ci recule de 1,7 point, ce qui est considérable compte tenu de sa part initiale et du recul du marché. TCL aurait vendu 10 millions de smartphones au premier trimestre 2015, contre 16 millions trois mois avant.

Un classement qui peut changer en quelques mois seulement

Vous remarquerez que 7 marques sur les 10 de ce classement sont chinoises et 9 sont asiatiques. Vous noterez aussi que Microsoft, Sony et HTC sont absents. Nous sommes curieux de savoir si LG réussira à s’affirmer face à cette mouvance chinoise que rien ne semblait vouloir arrêter. Mais qui a du plomb dans l’aile en ce début d’année.

Dernière remarque : l’ensemble des marques qui ne rentrent pas dans ce tableau constitue 28 % du marché mondial. Au-delà de Samsung et Apple, tout peut donc se jouer très rapidement. Comme Xiaomi, une autre marque méconnue encore aujourd’hui serait donc capable de prendre l’une des places de ce classement avant la fin de l’année.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.