Numericable-SFR prêt à racheter Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
bouygues telecom

Patrick Drahi, le propriétaire de Numericable-SFR, repart en campagne et offre plus de 10 milliards d’euros pour racheter son concurrent Bouygues Telecom. Une offre qui pourrait être décisive lors du prochain conseil d’administration de Bouygues qui a été convoqué pour mardi.

Patrick Drahi tente un nouveau gros coup. Après le rachat de SFR l'année dernière, l'homme d'affaires a désormais les yeux rivés sur Bouygues Telecom et met sur la table pas moins de 10 milliards d'euros. Selon le JDD, l'offre de rachat a été déposée il y a une dizaine de jours et les négociations continuent ce week-end alors que Martin Bouygues, le PDG du groupe, aimerait pousser l'offre jusqu’à 11 milliards d’euros.

Etant donné les difficultés que poserait un rapprochement entre les deux opérateurs en termes de concurrence, Patrick Drahi serait également en train de négocier un accord avec Orange et Free pour reprendre des antennes, des boutiques et des salariés. Mais pas les clients évidemment !

L’idée d'un tel montage n'est pas nouvelle puisque les équipes de Bouygues Telecom avaient imaginé un schéma similaire lors de leur offre sur SFR au printemps 2014, mais c'est finalement Patrick Drahi, le patron d'Altice et de sa filiale Numericable, qui avait su convaincre Vivendi de lui revendre SFR.

Numericable-SFR : Patrick Drahi en conférence de presse

Retour à un marché à trois opérateurs ?

Un rapprochement entre les deux acteurs du marché de la téléphonie mobile permettrait à Numericable-SFR de devenir leader sur le marché français avec plus de 45% de parts de marché, devant Orange qui détient 40% et Free avec 15%.

Alors que les précédentes tentatives ont échoué, il semblerait que la donne soit cette fois différente grâce à cette offre qui améliore de 25% la valorisation de Bouygues. Cette offre est même deux fois supérieure à celle qu'avait proposé Free l'année dernière !

Parmi les autres acteurs du marché, Stéphane Richard, le patron d'Orange, a déjà fait savoir qu'il était favorable au retour d'un marché à trois opérateurs. Un marché moins destructeur, avec des prix plus stables que dans un marché à quatre opérateurs, et plus tourné vers une politique d'investissement.

En revanche, le Gouvernement semble ne pas partager ce point de vue, puisque Emmanuel Macron a réagi à ces informations en répétant que la consolidation n'était pas souhaitable actuellement car elle menace selon lui les emplois et les investissements. Un raisonnement partagé par certains syndicats qui rappellent que la situation est déjà actuellement très tendue chez SFR depuis son rachat par Numericable fin 2014.

Un conseil d’administration de Bouygues a été convoqué pour mardi afin de décider du sort de Bouygues Telecom.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 28/07/2020

illimité 80 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 80 Go

RED By SFR

17,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.