Si Nintendo faisait un mobile, voilà un concept qui pourrait l’inspirer

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
nintendo

Voici un concept que nombre de gamers voudraient bien voir devenir réalité. Le mélange improbable entre une Game Boy et une phablette sous Android. Une superbe idée qui pourrait en donner à d’autres...

Pierre Cerveau est bien nommé. Ce globe-trotteur actuellement basé en Thaïlande a créé quelques concepts intéressants de produits où se mêlent les technologies d’hier et d’aujourd’hui (mention spéciale au gramophone pour iPhone). Son dernier fait d’armes : le Nintendo Smart Boy. Il s’agit d’une phablette qui reprend les codes de l’antique Game Boy de Nintendo (sortie quand même en avril 1989, n’oublions pas). Nous retrouvons donc la coque gris clair avec le logo Nintendo et les rainures horizontales, le haut-parleur à l’arrière, coincé dans un coin inférieur, les bandes gris souris autour de l’écran, et, en haut à droite, ce qui nous rappelle la LED d’alimentation, remplacée ici par le Webcam.

Smart Boy

Une console qui n'oublie pas d'être un smartphone

Vous retrouvez dans ce produit certains codes de la téléphonie mobile moderne. Le grand écran tactile animé semble-t-il par Android (Lollipop) à l’avant. Un capteur photo à l’arrière, accompagné d’un flash. Sur la tranche de droite, vous retrouvez trois boutons matériels typiques de la téléphonie (volume et mise en marche) et, sur la tranche de gauche, un tiroir pour une carte SIM, ainsi que deux connecteurs, dont un microUSB. L’autre ressemble à un port d’alimentation.

Smart Boy

Ce double port sert à la première excellente idée de ce concept : la connexion d’un gamepad additionnel, lequel reprend (et ça, c’est moins une bonne idée) le design général de la manette de la Game Boy, à deux différences près : le nombre de touches à droite passe de 2 à 4 (pour une configuration qui reprend celle de la Nintendo New 3DS) et la croix directionnelle est accompagnée d’un stick analogique. Cette manette additionnelle, qui offre donc une ergonomie vidéoludique à l’ensemble, sert aussi de batterie externe (3000 mAh annoncés).

Smart Boy

Un concept modulable

Seconde excellente idée : la reprise du port cartouche de la Game Boy originelle, situé au dos et en haut de la console portable. Positionné au même endroit, ce port cartouche sert ici à installer des extensions matérielles qui nous rappelle le projet Ara de Google : une batterie secondaire, un bloc avec capteur photo 13 mégapixels pour un effet duo caméra (pour jouer avec les jeux 3DS compatibles peut-être), une extension de stockage interne (128 Go de plus, ce n’est pas négligeable, d’autant que le concept ne semble pas intégrer un port carte microSD). Le Smart Boy serait véritablement adaptable, selon l’usage, l’envie ou les besoins. Et cela répond à la logique habituelle de Nintendo : des accessoires et des extensions propriétaires inadaptables à d’autres supports.

Smart Boy

Dernière excellente idée, qui relève plus du clin d’oeil : le mode économie d’énergie monochrome, un hommage à la qualité d’image médiocre de la Game Boy originelle. C’est génial d’y avoir pensé. Et cela montre immédiatement à quel point la qualité d’affichage dans les appareils nomades a pu évoluer en vingt-cinq ans.

Quel avenir pour Nintendo dans la mobilité ?

Des concepts de designers, nous en publions actuellement très souvent, car ils montrent à quel point il est possible de s’imaginer dans la tête des concepts de produits électroniques grand public tels que l’iPhone ou le Galaxy Sx. Nous apprécierions beaucoup si les designers et les managers chez Nintendo pouvaient s’inspirer ne serait-ce qu’un peu de ce concept autant symbolique et nostalgique qu’audacieux. Il y a 10 jours à peine, Satoru Iwata, le patron de Nintendo, décédait. Suite à cette perte, difficile de savoir quelle sera la place de l’entreprise dans le jeu vidéo et dans l’électronique grand public de demain. Quelques mois avant sa mort, il signait un partenariat avec le studio DeNA pour créer des jeux vidéo sur mobile. Espérons que son prochain président (l’interim étant assuré par Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda) poursuive dans cette voie.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.