OnePlus 2 : le second flagship killer arrivera le 11 août à partir de 339 euros

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
oneplus

Voici enfin le OnePlus 2. Officiel. Dévoilé. Presque commercialisé. Et avec un prix effectivement largement inférieur à 450 dollars. Il sera même proposé à un prix inférieur à 400 dollars dans sa meilleure configuration. Un prix qui devrait en convaincre plus d’un.

Après plusieurs mois de rumeurs, d’indiscrétions, de révélations et d’inquiétudes (autant sur la qualité de l’intégration du Snapdragon 810 que sur les performances de la plate-forme), voici enfin tout ce que vous devez savoir sur le OnePlus 2. Le prétendu « flagship killer de 2016 » sera certainement une bonne affaire, autant sur la fin de l’année 2015 que sur le début de l’année 2016. Mais sera-t-il assez surprenant pour parvenir à effacer une concurrence qui s’organise déjà aussi bien en Chine qu’en Occident ? Pas si sûr.

OnePlus 2

Un design plus soigné

Commençons cette présentation par le design. Comme nous avons pu le voir lors de son passage chez Tenaa, le OnePlus 2 reprend partiellement le design de son prédécesseur en y ajoutant quelques modifications. Nous retrouvons la dalle de 5,5 pouces à l’avant, toujours protégée par un verre Gorilla de Corning, mais celle-ci est soulignée par un bouton matériel où se cache le lecteur d’empreinte digitale (à la façon du Galaxy S6 ou du Meizu MX5). De chaque côté de cette nouvelle touche se trouvent les boutons tactiles de navigation (lesquels sont configurables). OnePlus les a conservés, certainement pour donner une utilité à cet emplacement.

Les tranches sont désormais recouvertes d’une protection métallique faite d’aluminium et de magnésium. Le port USB-C et le haut-parleur sont placés sur la tranche inférieure. Sur la tranche de gauche se trouve un nouveau bouton appelé « Alert Slider ». Un peu à l’image du bouton de mise en sourdine de l’iPhone, ce bouton sert à régler le profil du smartphone vis-à-vis des notifications : toutes, celles qui sont importantes ou aucune. À droite, vous retrouvez les autres boutons, et en haut le port jack.

OnePlus 2

Alors, où sont les deux ports SIM (format nanoSIM) ? Ils sont sous le capot du smartphone. Le dos est en effet extractible. C’est le « Style Swap » que OnePlus a évoqué. Là, vous trouvez un ingénieux système qui permet d’extraire le tiroir à la main (sans épingle ni accessoire). La batterie n’est pas extractible. Le bloc photo est plus bas et dispose d’un troisième élément que nous savons être un autofocus laser. Nous y reviendrons. Le OnePlus 2 est plus petit que son aîné. Il mesure 9,85 mm d’épaisseur pour 175 grammes.

Une fiche technique qui manque de surprises

Passons maintenant à la fiche technique. Nous avons vu que l’écran du smartphone mesure 5,5 pouces. Nous savons désormais que la définition reste à 1080p, soit une résolution de 401 points par pouce. Aucune évolution de ce côté. Et c’est presque dommage, mais pas totalement : l’une des raisons de la montée en charge d’un chipset est la gestion des pixels de l’écran. Avec un écran 1080p, le Snapdragon 810 qui anime le OnePlus 2 est donc moins sollicité. C’est donc un choix de raison (pour assurer les performances, l’endurance et la dissipation de chaleur), même si nous sommes relativement déçus.

OnePlus 2

Autre petite déception, le processeur justement. Le Snapdragon 810 a été ici sous-cadencé à 1,8 GHz, certainement pour limiter l’émission de chaleur. Pour la RAM et la ROM, deux choix possibles à chaque fois. 3 ou 4 Go de sLPDDR4 pour la mémoire vive. 16 ou 64 Go au format eMMC 5.0 pour le stockage interne. OnePlus n’a pas précisé quelle version serait disponible sur quels marchés. Pour la France (et l’Europe en général), il s’agira de la version 4 Go avec les deux options de stockage. Nous y reviendrons en fin d’article avec les prix. L’ensemble est accompagné par une batterie de 3300 mAh, comme attendu.

Enfin un bon appareil photo ?

Passons à la photographie. Le capteur photo principal reste donc un 13 mégapixels, mais revu et corrigé, notamment au niveau de la taille des pixels qui passe à 1,3 micron. Comme nous l’avions évoqué, le composant n’est plus fourni par Sony. OnePlus n’a pas évoqué son nouveau fournisseur (qui pourrait tout aussi bien être Toshiba ou Samsung). L’objectif associé est composé de 6 lentilles et ouvre à f/2.0. L’autofocus laser est inclus, comme nous l’avons vu, mais aussi un stabilisateur optique d’image et une double LED pour le flash. La webcam est un modèle 5 mégapixels. Le smartphone capture les vidéos en 4K, avec une option slow motion à 120 images par seconde en 720p. Et l’application photo a été totalement refondue pour de nouvelles options. Et c’était bien là le minimum attendu.

OnePlus 2

Coté connectivité sans fil, nous retrouvons naturellement le WiFi ac dual-band, le Bluetooth 4.1, le GPS Glonass et la 4G. Deux petites déceptions ici encore : pas de NFC, alors que le OnePlus One en disposait. Même si l’usage est aujourd’hui restreint, cela s’ouvrira significativement à l’avenir (avec Android Pay par exemple). Un mauvais choix selon nous. Deuxième déception au niveau des bandes de fréquences 4G. Le mobile oublie deux bandes de fréquences sur trois. Il n’est compatible que 2600 MHz en FDD-LTE, laquelle est utilisée par les trois opérateurs français. Son prédécesseur n’était compatible que 1800 MHz (donc avec Bougues Telecom uniquement). Il y a donc un mieux, mais ce n’est toujours pas ça.

Dernier détail, le smartphone est animé par OxygenOS sur une base Android 5.1 Lollipop. Cette nouvelle version est dotée d’un mode nuit, d’un outil de personnalisation des thèmes, d’un outil de contrôle des permissions accordées aux applications (ce que OnePlus annonçait comme un service exclusif en attendant Android M), d’un égaliseur audio et bien sûr de Swiftkey préinstallé. Pour le reste, OxygenOS se veut être le plus proche de Vanilla possible. Retrouvez en fin de cet article la vidéo officielle de présentation.

OnePlus 2

A partir de 339 euros 

Venons-en au prix et à la date de disponibilité. Les premières invitations (lesquelles seront 30 fois plus nombreuses que lors du lancement du OnePlus One) seront envoyées le 11 août prochain. Les acheteurs concernés devront être résidents américain, canadien, indien, européen et chinois. Les autres pays ne sont pas encore concernés. Le smartphone y sera proposé en deux versions, une première à 339 euros et une seconde à 399 euros. Soit un prix effectivement inférieur à 450 dollars. Notez que les prix en dollars sont même moins importants que ceux en euros. C’est bien la première fois que la parité est inversée (à défaut d’être respectée).

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • OnePlus 2 - Testé

    OnePlus 2

    Un an et demi après le OnePlus One, la jeune start-up chinoise créée par Carl Pei revient sur le devant de la scène avec un successeur au flagship killer. Plus ambitieuse, moins brouillonne, la...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    80%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.