Pokemon Go : devenez chasseur de Pokemon dans la vraie vie

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
pokemon go

Avec Niantic, l’ancien département de Google devenu indépendant, Pokemon Company, filiale de Nintendo, développe Pokemon Go, un jeu en réalité augmentée où tout un chacun pourra chasser les monstres de poche en pleine rue.

Imaginez que votre smartphone devienne non seulement votre Pokedex, mais aussi votre boîte à Pokeball et vos yeux pour découvrir des Pokemon dans tous les recoins de votre ville. C’est vers cela que tend Pokemon Go, un jeu actuellement en production chez Pokemon Company, la filiale de Nintendo dédiée aux monstres de poche. Elle est aidée dans cette tâche par Niantic, l’ancien studio de développement de Google qui a pris son envol cet été après la restructuration du géant de Mountain View.

Les Pokemon lâchés dans la nature virtuelle

Rappelons d’ailleurs que Niantic est le concepteur d’Ingress, un grand jeu en réalité augmentée dont le principe est assez proche de Pokemon Go. Nous vous invitons évidemment à jeter un oeil sur la vidéo ci-dessous pour vous faire une petite idée de la tournure du concept. Sachez cependant qu’il s’agit d’un jeu pour smartphone (iPhone et Android) prévu pour l’année prochaine. Et qu’il reprend naturellement le principe des dresseurs de monstres à capturer. Ce que les fans de la licence doivent naturellement bien connaître.

Comme dans Ingress, chaque joueur sera positionné géographiquement. Il pourra consulter une carte sur son smartphone reprenant la typographie exacte des lieux qui l’entourent. Cependant, des informations complémentaires seront affichées à l’écran, notamment la présence d’autres joueurs et de Pokemon sauvages dans les environs. Quatre emplacements ont été cités, mais cela ne sera évidemment pas limitatif : l’île d’Hokkaido (et sa capitale, Sapporo), la région du Kanto (avec Yokohama et Tokyo, notamment), ainsi que les villes de Paris et de New York.

Chasser, capturer, dresser, échanger, combattre

Évidemment, l’idée sera de chasser ces Pokemon et de les capturer pour les dresser. Développer sa propre équipe de Pokemon sera importante pour capturer d’autres monstres, combattre d’autres dresseurs dans des tournois ou des événements ponctuels, échanger des Pokemon avec d’autres joueurs, ainsi que participer à des matchs en multijoueur contre les plus célèbres personnages de la licence, comme Mewtwo que vous pouvez observer dans la vidéo. Il y aura certainement des ligues régionales qui seront mises en place.

Pokemon Go Plus

Avec sa maison mère Nintendo, Pokemon Company va également développer un accessoire connecté en Bluetooth appelé le Pokemon Go Plus (ci-dessus). Il s’agit d’un bracelet dédié au jeu qui affichera des notifications et vibrera. La capture de monstre pourra se faire en appuyant sur le bouton qui se trouve sur le dessus de l’accessoire (lequel symbolise une Pokeball). Nous imaginons bien également des lunettes connectées, à l’image des Google Glass, pour afficher en surimpression de la réalité les combats de Pokemon...

Jeu gratuit, mais pas à 100 %

Le jeu sera évidemment gratuit et fonctionnera sur le modèle freemium, avec des achats intégrés. Une combinaison économique qui, nous l'espérons, sera sagement conçue pour éviter de trop frustrer les plus jeunes joueurs. Une connexion Internet sera naturellement obligatoire pour la géolocalisation et l’affichage des informations en réalité augmentée. Rendez-vous l’année prochaine pour découvrir comment Nintendo, Pokemon Company et Niantic marieront agréablement notre monde et celui des petits monstres de poche.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.