promo red by sfr

Résultats Huawei : qui pourra arrêter Huawei ?

Par Samir Azzemou

huawei

Devenu en un an la marque forte du milieu de gamme, Huawei présente des résultats pour le troisième trimestre 2015 très encourageant. L’entreprise annonce avoir vendu 27,4 millions de mobiles. En Europe, l’entreprise a simplement doublé ses volumes.

L’année dernière, rien ne semblait pouvoir arrêter Xiaomi. L’étoile montante connaissait une croissance fulgurante et ses ambitions internationales n’avaient aucune limite. Tout le monde voyait alors Xiaomi comme le futur dauphin de Samsung, voire même le prochain leader mondial. Mais finalement, Xiaomi n’a pas concrétisé et a même préféré freiner son développement à l’étranger pour se concentrer un peu plus sur le marché grâce auquel l’entreprise est arrivée là où elle est : la Chine.

Nexus 6P
Le Nexus 6P sera l'une des armes de Huawei pour franchir les 100 millions de ventes en 2015

Le nouveau patron du milieu de gamme

Car, sur son sol, Xiaomi a connu toute l’année 2015 une pression grandissante d’une poignée d’acteurs historiques : Lenovo, nouveau propriétaire de Motorola, ZTE et surtout Huawei. Le groupe de Richard Yu est passé en un an du statut d’OEM préféré des opérateurs à marque reconnue sur le milieu de gamme. En combinant ses deux marques, Huawei et Honor, l’entreprise a pratiquement verrouillé le segment premium accessible grâce à une demi-douzaine de modèles : Mate 7, P7, P8, Honor 6 Plus et Honor 7. Et il continue avec le Mate S, récemment dévoilé, ou encore le Nexus 6P, premier Nexus de Google à avoir fait l’objet d’une collaboration avec un acteur chinois. Une première autant stratégique que symbolique.

Et cela se confirme dans les chiffres. Huawei a présenté les résultats de sa branche grand public pour le troisième trimestre 2015. Des résultats sans chiffre d’affaires, mais avec quelques données intéressantes. D’abord, la marque aurait vendu 27,4 millions de smartphones dans le monde durant ces trois mois, soit une hausse de 63 % par rapport à la même période en 2014. Huawei confirmerait l’information d’IDC qui indique que le groupe représente un tiers du segment milieu de gamme. C’est en Europe, en Chine et sur la zone MEA (Moyen-Orient et Afrique) que les progressions sont les plus fortes : 98 %, 81 % et 70 %, respectivement.

Objectif : 100 millions !

Depuis leur lancement, les Mate 7, P7 et P8 enregistrent de bons scores : 6,5 millions, 7,5 millions et 4 millions d’unités, respectivement. Et le groupe espère que le Mate S sera lui aussi multimillionnaire en ventes. Pour cela, Huawei le proposera dans 48 pays différents. Richard Yu réaffirme par ailleurs son ambition pour l’année 2015 : commercialiser 100 millions de smartphones. Une barre symbolique qui lui assurerait une troisième place mondiale non plus sur un trimestre, mais sur l’année complète. Un objectif qui semble plus que jamais à sa portée, non pas à cause du Mate S, mais surtout grâce au Nexus 6P, une vraie belle vitrine technologique qui devrait améliorer sa notoriété au niveau mondial, notamment aux États-Unis où son compatriote ZTE est mieux implanté.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close