v
promo red by sfr

J.K. Shin est remplacé à la tête de Samsung Mobile

Par Samir Azzemou

samsung

Jae-Yong Lee, le fils de l’actuel grand patron de Samsung, aura attendu un an pour remplacer Jong-Kyun Shin, alias J.K. Shin, à la tête de la division mobile. Le nouveau PDG de cette activité sera Dong-Jin Koh, jusqu’ici directeur de la R&D de Samsung Mobile.

L’année dernière, certaines rumeurs prêtaient à Samsung l’intention de changer une partie de son équipe dirigeante, notamment la place de PDG de la division mobile jusqu’alors détenue par Jong-Kyun Shin, alias J.K. Shin. Finalement, pour ne pas brusquer les investisseurs et les analystes financiers, Jae-Yong Lee, dont le rôle opérationnel est de plus en plus important au sein du groupe coréen, n’a pas effectué de modification dans le triumvirat qui dirige Samsung Electronics. À l’époque, l’objectif était de montrer une certaine stabilité. Un an plus tard, celle-ci a été prouvée, sauf peut-être dans un domaine : la téléphonie. Car, contrairement aux attentes et au retour de la presse, le Galaxy S6 n’a pas été le succès commercial que tout le monde entrevoyait.

Galaxy S6 Edge+
La famille Galaxy S6 (ici le 6 Edge+) n'a pas eu l'effet escompté sur les résultats de Samsung Mobile

Le patron de la R&D de Samsung Mobile nommé PDG

C’est donc sans surprise que Jae-Yong Lee a choisi de changer l’équipe dirigeante de Samsung Mobile. Selon l’agence de presse Reuters, J.K. Shin cède donc une partie de sa fonction à Dong-Jin Koh. Ce dernier devient président de Samsung Mobile Communication. Il était auparavant à la tête de l’équipe de recherche et développement dans la division smartphone. Il a été impliqué dans le développement des derniers flagships de la marque, le Galaxy S6 et le Galaxy Note 5. Il est donc particulièrement au courant des technologies embarquées dans les smartphones. Attendez-vous donc à un catalogue de produits certainement plus techniques et moins marketing.

Seulement, la stratégie de Samsung Mobile ne devrait pas significativement changer. Car J.K. Shin conserve un rôle dans l’organigramme : il sera chargé de définir la stratégie à long terme de la division et de trouver de nouveaux relais de croissance. Une mission plus de consulting qui ressemble plus à une étape vers une reconversion, même hors du groupe. J.K. Shin devrait conserver au moins temporairement sa position de co-PDG de Samsung Electronics avec Boo-Keun Yoon et O.H. Kwon, respectivement patrons de l’électronique grand public et des composants. Il était PDG de la division mobile depuis 2011 et a porté la gamme Galaxy jusqu’à sa place de leader mondiale.

Un triple échec

Évidemment, l’échec du Galaxy S5 et du Galaxy S6 ne sont pas les seules raisons de ce changement. D’abord, Jae-Yong Lee a besoin de montrer aux analystes financiers un certain dynamisme et un renouvellement dans sa stratégie mobile, afin de convaincre de la capacité d’adaptation du groupe (et de sa propre capacité à succéder à son père). Ensuite, les résultats de Samsung Mobile ne sont globalement pas satisfaisants, malgré une légère remontée au troisième trimestre 2015. Le groupe ne parvient non seulement pas à freiner l’ascension des marques chinoises, mais ne parvient pas à imiter Apple dans sa capacité à dégager de l'argent. Un triple échec, donc. Et un triple enjeu pour son remplaçant.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.