Alcatel OneTouch X1 : un smartphone intéressant, mais finalement annulé

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
alcatel one touch

Alcatel OneTouch prévoyait de commercialiser un smartphone appelé X1. Son prix : près de 200 euros. Sa fiche technique : celle d’un smartphone entrée de gamme. Sa particularité : disposer d’un beau design et d’un chipset audio de bonne qualité. Présentation.

C’est toujours avec un arrière-goût d’inachevé que nous apprenons, après coup, l’existence d’un smarphone dont le prototype était entièrement fonctionnel, mais qui n’arrivera jamais dans les poches des consommateurs. C’est le cas de ce X1, un mobile développé par Alcatel OneTouch qui a été retiré du planning des sorties et qui a fait l’objet d’une présentation assez complète de la part de nos collègues du site russe Mobiltelefon.

L’intérêt de ce téléphone est d’offrir un châssis plutôt qualitatif et quelques éléments techniques intéressants, notamment au niveau de l’audio, à un prix qui reste raisonnable (l’équivalent de 200 euros environ). La fiche technique du téléphone n’est d’ailleurs pas spécialement surprenante, même s’il y avait quelques petites surprises. L’écran, par exemple, dispose d’une dalle Super Amoled 720p de 5 pouces. Du Super Amoled hors du catalogue de Samsung, ce n’est pas courant.

Snapdragon 415 à bord ?

Continuons avec le chipset : il s’agissait d’un Qualcomm 415, un octo-core entrée de gamme, cadencé jusqu’à 1,4 GHz et accompagné du GPU du Snapdragon 615, et dont la sortie devait être prévue en fin d’année. Peut-être sera-t-il annulé, tout comme le Snapdragon 425... Avec ce chipset, une configuration usuelle : 2 Go de RAM, 16 Go de stockage interne (extensible par microSDXC), batterie amovible de 2150 mAh, dual SIM, WiFi n, 4G catégorie 4, GPS Glonass, Bluetooth 4.0, NFC, radio FM.

À cela s’ajoutent deux capteurs photo, de 13 mégapixels à l’arrière (compatible Full HD en vidéo) et de 5 mégapixels à l’avant. Et enfin, le chipset HiFi Wolfson WM8998 pour une bonne qualité audio. Une plate-forme atypique donc, mélange de traditionnalisme, de nouveautés, de raretés et de complétude, même si le lecteur d’empreinte, en combinaison avec le bouton mécanique qui souligne l’écran, et le capteur NFC, aurait eu tout son sens pour Android Pay.

Un lecteur d'empreinte qui aurait eu du sens

Mais il n’en est rien : cet équipement n’a pas été inclus. Mais le bouton home semble avoir un autre usage, car les clics, longs ou courts, et doubles-clics servent à naviguer dans l’OS sans avoir besoin des touches virtuelles d’Android. Et ce n’est pas tout. L’ensemble de ces éléments sont inclus dans un châssis premium, mélange de OnePlus X et d’iPhone 5, avec une dalle de verre 2.5D renforcé, un haut-parleur dans la tranche, un hologramme en forme de X sur la face arrière et un contour en métal. Vous remarquerez d’ailleurs, sur les photos du site russe, que le mobile dispose d’un tiroir pour la SIM alors que la batterie est amovible.

Beaucoup de goût dans ce mobile. Beaucoup de tentatives intéressantes. Mais tout cela restera vain, puisque le mobile ne devrait pas être commercialisé. Pourquoi ? Peut-être à cause de son prix vis-à-vis des plates-formes récemment annoncées en Chine (UMi Rome, Xiaomi Mi 4c, Meizu Blue Charm Metal). Peut-être à cause de l’absence de lecteur d’empreinte. Ou encore à cause de l’incertitude qui pèse sur le Snapdragon 415 (sortira-t-il ou sera-t-il annulé comme semble l’être le Snapdragon 425). Somme toute, c’est bien dommage...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer