Qualcomm officialise quatre nouveaux chipsets des séries 600 et 400

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

À quelques semaines de la grande messe de la téléphonie mobile, Qualcomm annonce une partie de son line-up pour l’année 2015. Quatre chipsets viennent donc s’ajouter à la grande famille des Snapdragon, notamment le 620 croisé il y a quelques semaines.

Allez hop, quatre de plus ! Qualcomm continue de dérouler son planning de sortie de chipsets pour les smartphones. Cependant, au lieu d’annoncer une version optimisée de son Snapdragon 810 tant critiqué, le fondeur californien maintient la pression sur MediaTek en renforçant son offre entrée et milieu de gamme. Deux chipsets entrent en effet dans la gamme 4XX, tandis que les deux autres sont des membres émérites de la famille 6XX. Parmi les points communs, notez la présence du récent modem LTE multimode X8, compatible jusqu’en catégorie 7 dual-carrier (version améliorée de la catégorie 6, notamment sur la bande montante), sauf pour le Snapdragon 415 qui ne sera compatible que LTE catégorie 4 (comme le 410). Et ils sont naturellement tous compatibles 64-bit.

Snapdragon

Un octo-core pour remplacer le Snapdragon 410

Commençons cette présentation par les 4XX. Les deux nouveaux locataires de l’entrée de gamme de Qualcomm se nomment Snapdragon 415 et 425. Ce sont deux composants avec huit coeurs Cortex-A53 et un GPU Adreno 405. Une petite remarque sur l’Adreno 405 : il équipe actuellement les Snapdragon 610 et 615. D’ailleurs la proximité des numéros de série entre le Snapdragon 615 (octo-core Cortex-A53 cadencé jusqu’à 1,7 GHz) et les Snapdragon 415 et 425 n’est pas fortuite, car les configurations sont pratiquement les mêmes avec pour seule différence la fréquence des coeurs.

Concrètement, le Snapdragon 415 est au 615, ce que le 410 était au 610. C’est-à-dire une version presque identique, avec une cadence sur les coeurs légèrement moins élevée. Les Cortex-A53 du 415 sont en effet réglés sur 1,4 GHz, contre 1,7 GHz. Naturellement, le Snapdragon 425, puisque son numéro de série est au-dessus, présente des caractéristiques également meilleures. Les coeurs Cortex-A53 sont cadencés ici à... 1,7 GHz. Tiens ?

Un Snapdragon 615 dans la série 400 ?

Vous remarquerez que le SD425 est équivalent au SD615. Allons même plus loin dans le détail : même architecture, même nombre de coeurs, même fréquence, même GPU, même RAM (DDR3), même connexion WiFi, même plafond sur les mégapixels, quasiment la même limite sur la définition de l’écran, etc. Nous avons relevé deux différences : la catégorie LTE (7 contre 4) et la version du Bluetooth (4.1 contre 4.0). En gros, il s’agit d’une mise à jour autant qu’une descente en gamme. Ce qui sous-entend qu’un smartphone aussi compétent que le Desire 820 pourrait être proposé en fin d’année sous la barre des 200 euros. Pas mal.

Qualcomm intègre le tout nouveau Cortex-A72

Les deux Snapdragon 6XX sont deux composants qui profitent du coeur récemment présenté par ARM : le Cortex-A72, comme le laissait penser une fuite relayée dans nos colonnes en début de mois. Ce processeur, potentiellement plus puissant que le Cortex-A57 des Snapdragon 808 et 810, intègre le milieu de gamme de Qualcomm, ce qui, là encore, promet de très belles performances dans des configurations abordables.

Le plus intéressant des deux chipsets est le Snapdragon 620. Nous avons croisé cette référence lors d’une récente fuite qui présentait le 620 comme un quad-core avec GPU Adreno 418 (celui du Snapdragon 808), compatible DDR4 (RAM) et LTE catégorie 10. Il n’en sera rien. Il s’agit d’un octo-core avec quatre coeurs Cortex-A72 cadencés à 1,8 GHz et quatre coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,2 GHz dans une configuration « big.LITTLE ».

Un Adreno bien mystérieux

Compatible 4K en capture vidéo, QHD en affichage, 21 mégapixels en photo et LTE catégorie 7, le Snapdragon 620 est une version clairement améliorée (et modernisée) du Snapdragon 615. Seule vraie question: quel est son GPU ? Car il est fait mention d’un Adreno nouvelle génération. Faut-il y voir l’annonce préalable d’un Adreno 5XX ? La fuite de début février annonçait que le Cortex-A72 arriverait chez Qualcomm accompagné d'un Adreno 510. Cela devrait donc se vérifier.

Le Snapdragon 618, pour finir est un hexa-core qui reprend la configuration du Snapdragon 808 tout en lui apportant les caractéristiques du Snapdragon 620 ci-dessus. Soit deux coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,2 GHz, quatre coeurs Cortex-A72 cadencés à 1,8 GHz, LTE catégorie 7, APN 21 mégapixels, capture vidéo 4K, affichage 2K et un mystérieux GPU nouvelle génération (Adreno 510, donc). Nous nous posons toujours la question de la pertinence de développer un Snapdragon 618 : aucun smartphone commercial n’est jusqu’à présent équipé du Snapdragon 808, même s’il doit être moins cher que le Snapdragon 810...

Tous ces chipsets sont attendus avant fin 2015. Le Snapdragon 415 sera livré dès le premier semestre, tandis que les trois autres commenceront à arriver chez les constructeurs dans la seconde partie de l’année. Certainement pour l’IFA.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.