promo red by sfr

Apple Pay arrivera en Chine en début d’année prochaine

Par Samir Azzemou

apple

C’est officiel : Apple Pay a enfin réussi à convaincre le principal émetteur de carte bancaire en Chine, UnionPay. Le lancement du service de paiement sur iPhone est prévu pour le début de l’année prochaine, le temps que les deux partenaires finalisent la jonction entre leurs systèmes.

C’était inéluctable, mais cela a certainement pris plus de temps (et d’énergie) que prévu : Apple Pay arrivera donc bien en Chine, malgré le lobbying des industriels locaux qui voyaient cela d’un mauvais oeil, notamment Alibaba. Dans un communiqué de presse, Apple confirme avoir signé un accord avec UnionPay, le principal émetteur de cartes bancaires dans l’Empire du Milieu. Il sera ainsi possible dans quelques mois de payer avec une carte bancaire chinoise virtuelle et un produit Apple compatible (iPhone, Watch et iPad).

Apple Pay

Un partenariat pas tout à fait comme les autres

L'accord prévoit l’intégration d’Apple Pay dans le système « QuickPass » d’Union Pay. QuickPass est une plate-forme de paiement sans contact développé par l’organisme chinois. Un choix unique parmi les partenariats d’Apple autour de son application. En effet, habituellement, les boutiques doivent s’équiper d’un terminal compatible (parfois simplement en mettant le leur à jour). Dans ce cas, ce ne sera pas le cas : Apple Pay sera compatible avec l’ensemble des boutiques qui acceptent d’ores et déjà QuickPass. Cela devrait donc nécessiter une légère adaptation technologique de la part d’Apple, mais le déploiement sera clairement plus rapide.

La question de la sécurité des informations bancaires a clairement été mise en avant dans le communiqué de presse officielle. Pourquoi ? Parce qu’il s’agissait de l’un des principaux points d’achoppement durant les négociations. UnionPay refusait de signer pour cette raison (entre autres choses). Et l’intégration de QuickPass doit certainement répondre à ce besoin de rassurer l’organisme chinois, toujours un peu tatillon quand il s’agit de traiter avec un industriel américain.

Un allié de poids dans l'Empire du Milieu

Le partenariat avec UnionPay aura au moins trois influences positives. D’abord, le paiement sur mobile ne sera plus un argument exclusif aux fabricants locaux sous Android. Apple pourra désormais exploiter cet argument, ce qui sera bénéfique sur les chiffres de vente, notamment dans les grandes agglomérations. UnionPay représente un parc de 5 milliards de cartes de paiement... Ensuite, UnionPay gère le parc des 15 plus grandes banques chinoises. Il sera donc l’interlocuteur idéal pour faciliter un accord entre Apple et les derniers récalcitrants. Enfin, UnionPay ouvrira également quelques portes auprès des régulateurs gouvernementaux. Et ça, c’est aussi d’une importance capitale.

Aucune date précise n’a été avancée quant à l’ouverture du service en Chine. Un simple « début 2016 » a été glissé dans le communiqué. Cependant, le Wall Street Journal indiquait il y a quelques semaines que la firme de Cupertino, en signant avec quatre des plus grandes banques chinoises en novembre, tablait sur un lancement en février. Il n’y aurait donc plus que deux mois à attendre. Reste à savoir si les consommateurs et les boutiques chinoises seront plus ouverts à Apple Pay qu’aux États-Unis.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.