Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Les créateurs de Clash of Clans dévoilent un nouveau jeu

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
clash royale

Le studio finlandais Supercell vient de dévoiler son nouveau jeu, Clash Royale, lequel est pratiquement un spin off de Clash of Clans. À la différence près que les parties sont plus courtes et beaucoup plus intenses.

Vous ne connaissez peut-être pas le nom de son éditeur, Supercell, mais vous avez certainement croisé l’une de ses publicités télévisées hilarantes : Clash of Clans. Avec Angry Birds et Candy Crush Saga, il est l’un des jeux sur smartphone les plus médiatisés. Si vous n’y avez jamais joué, il s’agit d’un jeu de stratégie en temps réel où vous devez construire votre clan et partir à la conquête d’autres terres habitées par d’autres joueurs. Le jeu n’est pas synchrone, ce qui veut dire que les affrontements n'ont pas de répercution instantanée chez notre adversaire (il ne se défend pas en direct). Le côté stratégique prime donc sur le côté tactique. Les spécialistes saisiront certainement la différence.

Clash Royale

Des duels en temps réel

Pour pallier à cela et apporter un peu plus de tension aux affrontements, Supercell vient de dévoiler un nouveau jeu dont l’esthétique est très inspirée de Clash of Clans. Il s’appelle Clash Royale et le but est d’affronter en temps réel des adversaires sur un plateau de jeu beaucoup plus restreint pour des parties beaucoup plus courtes et beaucoup tactiques. Le gameplay de Clash Royale semble être un juste milieu entre Clash of Clans et un « tower defense ». Chaque joueur a trois tours, dont une principale où repose le roi. Chaque tour est capable de se défendre contre les unités ennemies, mais également d’invoquer de grandes boules de feu pour affaiblir les tours adverses. Et le but est simple : détruire la tour principale où loge le souverain adverse.

Clash Royale

Pour attaquer le château adverse et défendre son propre royaume, le joueur dispose d’une demi-douzaine d’unités, de sortilèges et de monstres différents qu’il choisit à partir de son propre jeu. Ces unités, sous forme de cartes à collectionner (avec achats intégrés pour en obtenir plus), lesqelles sont plus ou moins puissantes et plus ou moins rares. De plus, il est possible de les améliorer en gagnant quelques piécettes suite aux combats. Savoir marier les différents types d’unités est évidemment l’une des clés de la victoire. Savoir quand activer chaque unité en est une autre, puisqu’il y a un temps de rechargement pendant lequel il n’est pas possible de l’invoquer à nouveau.

Très prochainement en France

Clash Royale n’est pas encore disponible en France, le jeu faisant l’objet d’un lancement préliminaire dans quelques pays (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Hong Kong, Finlande, Suède, Danemark, Norvège et Islande) où Supercell pourra étudier le comportement de l’application et des serveurs. Il vous faudra donc attendre quelques semaines avant d’installer l’application et défier vos amis. En attendant, nous vous laissons avec la vidéo officielle de présentation.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer