Google souhaiterait imiter la méthode d'Apple pour créer ses Nexus

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Alors que certaines rumeurs affirment que Google aurait commissionné Huawei ou HTC pour réaliser de nouveaux Nexus, une nouvelle indiscrétion réaffirme que la firme souhaiterait reprendre le contrôle pour se rapprocher du fonctionnement d’Apple.

En octobre dernier, une petite révolution a eu lieu chez Google avec la tablette Pixel C : il s’agissait de la première plate-forme sous Android entièrement réalisée par Google, sans l’aide d’un partenaire. Habituellement, les Nexus et les Pixel sont développés avec des constructeurs : HTC, Asus, Samsung, Motorola, LG, Huawei, etc. Mais là, non. Ce qui a évidemment soulevé de nombreuses questions quant à la volonté de Google de revenir pleinement dans le business du « hardware », alors que la firme l’avait abandonné en vendant à Lenovo sa filiale Motorola.

À boire et à manger chez Android

Cependant, il y a deux constats à faire sur le marché du smartphone et sur la position d’Android. D’abord, même si la part de marché d’Android dépasse largement les 80 %, la domination d’Apple sur le haut de gamme est sans partage. Ce qui implique que la marge d’Apple sur ses téléphones est largement meilleure (et cela se vérifie au travers des chiffres de la firme de Cupertino et de son premier concurrent, Samsung). Et ça, Google en rêve.

Nexus 6
Nexus 6 : trop de Motorola, mais pas assez de Google dans ce mobile ?

Ensuite, le marché Android n’est pas simplement fragmenté et hétérogène : il est chaotique. Surcouches, ROM customisées, fiches techniques rabotées, mises à jour non respectées, l’expérience d’Android est dégradée, malgré le soin de Google d’apporter des versions toujours plus complètes de son OS. En face, Apple parvient à séduire avec un écosystème fermé, mais équilibré et optimisé. Et ça aussi, Google aimerait bien y arriver.

De futurs Nexus dépourvus de l'influence des marques

En novembre dernier, nous avons relayé dans nos colonnes une fuite publiée par nos confrères américains de The Information. D’après eux, des discussions auraient eu lieu au sein de Google pour concevoir un smartphone sans l’aide d’un partenaire (contrairement aux habitudes de fonctionnement de la gamme Nexus), malgré le fait que Huawei et HTC travailleraient déjà sur de prochains modèles. L’idée aurait alors été de créer un Nexus de référence qui serait pour Android ce que l’iPhone est pour iOS.

Un nouvel article, toujours publié par The Information, vient confirmer en partie cette théorie. Selon la nouvelle fuite, Sundar Pichai aurait affirmé vouloir changer les règles des partenariats autour de la gamme Nexus. Il souhaiterait continuer de travailler avec des constructeurs partenaires, mais l’équilibre des forces serait davantage en sa faveur. En fin de course, les smartphones Nexus pourraient jouer à armes égales sur le haut de gamme, sans avoir à en rougir.

Légitimer la marque Nexus sur le haut de gamme

Avec le Nexus 6 et le Nexus 6P, Google a déjà fait entendre qu’il souhaitait implanter sa gamme de smartphones sur le haut de gamme où Apple règne sans partage. Seulement, les Nexus n’y sont pas légitimes (puisqu’ils sont toujours vus comme des mobiles pour les développeurs, à l’image du regretté Nexus 5). Et Sundar Pichai estimerait que l’un des arguments de la firme de Cupertino est la cohérence de son offre, grâce au contrôle du logiciel et du matériel.

Nexus 6P
Le Nexus 6P de Huawei : premium mais pas vraiment haut de gamme ?

La nouvelle posture de Google risque évidemment d’en froisser quelques-uns, notamment parmi les partenaires constructeurs, lesquels acceptaient les desiderata de Google parce qu’une plate-forme Nexus apporte du volume, de la visibilité et de l’image de marque. Si leur influence sur le produit final ne se résume qu’à de la prestation en marque blanche, certains n’y verront plus d’intérêt. Une situation qui favorisera peut-être les spécialistes du genre, comme Foxconn (qui fabrique notamment les iPhone d’Apple) qui n’a que faire de sa notoriété auprès du grand public...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer