Qualcomm présente son nouveau modem LTE : le Snapdragon X16

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Alors que le modem X12 intégré au Snapdragon 820 n’est toujours pas entre les mains des consommateurs, Qualcomm annonce déjà un remplaçant : le X16. De 600 Mb/s, le débit théorique passe à 1Gb/s. Présentations.

Parallèlement aux coeurs applicatifs (Krait et Kryo), aux processeurs graphiques (Adreno), les coprocesseurs DSP (Hexagon), l’écosystème Snapdragon compte également des modems. Nous en connaissons plusieurs : le X10 des Snapdragon 808/810, le X8 des Snapdragon 425, 617, 650 et 652, le X7 du Snapdragon 805, le X6 du Snapdragon 430, le X5 des Snapdragon 616, 415, 412, 212 et 210.

Qualcomm

L’actuel haut de gamme de Qualcomm s’appelle le X12 et il équipera dans les semaines (ou mois) à venir tous les smartphones sous Snapdragon 820. Il est capable d’atteindre les 600 Mb/s en download et 150 Mb/s en upload (LTE catégorie 12/13). Cependant, alors qu’il n’est pas encore intégré dans un smartphone commercialisé, le X12 sera très rapidement dépassé par un nouveau modèle : le X16.

Jusqu'à 1 Gigabit par seconde

Qualcomm annonce en effet le Snapdragon X16, un nouveau modem basé sur la très récente norme LTE Advanced Pro. La particularité de ce modem world mode est de s’appuyer sur les réseaux LTE catégorie 9 et d’accumuler jusqu’à 10 connexions simultanées. Chaque connexion étant capable de monter jusqu’à 100 Mb/s, Qualcomm promet qu’un modem X16 est capable d’atteindre 1 Gb/s en download. Soit la bande passante d’une liaison fibre optique commerciale actuelle. Notez que ce débit théorique est le plafond de la technologie. Le débit minimum est de 75 Mb/s, ce qui est déjà mieux que les chiffres obtenus par le X12.

Pour arriver à cela, le modem X16 utilise donc la technologie MiMo (Multiple Input, Multiple Output) 4x4, qui permet de multiplier les connexions simultanées avec un opérateur. Cependant, pour arriver à un tel résultat, les constructeurs doivent impérativement multiplier les antennes. Généralement, les smartphones en disposent de deux. Ici, il en faudrait quatre : deux antennes étant capables de recevoir trois flux chacune et deux autres deux flux chacune.

Un modem pour la haute définition ?

Les usages pour une telle bande passante sont encore à créer. Mais Qualcomm propose quelques pistes de réflexion : sauvegarde en temps réel de photos au format RAW sur le Cloud, cinémas et concerts en streaming et en réalité virtuelle (comme si vous y étiez), vidéo conférence à plusieurs en 1080p et 60 images par seconde, téléchargement d’un film au format Blu-Ray en quelques secondes, etc.

Reste à savoir quand et où trouver un tel modem. Qualcomm annonce que les premiers exemplaires de test et les contrôleurs additionnels sont d’ores et déjà à la disposition des constructeurs. Il s’agit bien évidemment de modems additionnels non intégrés aux chipsets Snapdragon (à l’image des modems LTE Gobi quand les Snapdragon n’étaient pas nativement compatibles 4G).

En fonction des tests réalisés par les constructeurs, les premiers mobiles équipés pourraient être commercialisés dès le second semestre 2016. Soit pile à temps pour l’IFA de Berlin. Nous nous doutons également qu’un tel modem ne tardera pas non plus à figurer dans les spécifications techniques d’un futur Snapdragon milieu ou haut de gamme...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.