Qualcomm Snapdragon 820 : la fiche technique du quad-core Kryo officiel

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Après neuf mois de teasers, de benchmarks et d’annonces incomplètes, voici enfin le lancement officiel du Snapdragon 820 de Qualcomm. Un lancement que les constructeurs attendaient tout autant que les technophiles pour dévoiler leurs propres produits.

Le Snapdragon 820, nous l’avons souvent évoqué dans nos colonnes. Et pourtant, le chipset miracle de Qualcomm a pris son temps pour arriver. Après une année difficile où beaucoup d’énergie a été déployée pour promouvoir, fignoler et défendre le Snapdragon 810, son successeur a eu la bonne idée de ne pas précipiter son calendrier, malgré, certainement, la pression exercée par la concurrence (MediaTek principalement) et les constructeurs qui n’en finissent plus d’attendre. Une bonne idée parce qu’il est important, plus encore qu’auparavant, que le fondeur californien ne réitère pas les erreurs commises précédemment.

Snapdragon 820 Adreno 530
Exemple de graphismes obtenus avec le Snapdragon 820 et l'Adreno 530

Une différence de philosophie

Après une période de sampling (production test) et de benchmarks avec les constructeurs, Qualcomm a enfin décidé de présenter très officiellement, à New York, son Snapdragon 820. Il était temps diront certains. Mais l’attente en valait certainement la peine. D’un Snapdragon 810 octo-core standardisé, avec Adreno 430 et gravure 28 nm, nous passons à un quad-core hétérogène gravé en 14 nm FinFET (ce qui confirme le contrat signé avec Samsung pour la fabrication) et accompagné d’un GPU Adreno 530. Le fossé entre les deux chipsets est considérable. Et la philosophie totalement différente.

Nous retrouvons l’ensemble des éléments que nous vous avions présenté en juillet dernier. À savoir les quatre coeurs Kryo dont la cadence peut monter aujourd’hui jusqu’à 2,2 GHz, mais comme les coeurs Krait, cette limite progressera certainement avec le temps et les versions de chipsets (peut-être jusqu’à 3 GHz). Ces quatre coeurs sont accompagnés par le modem X12 (LTE catégorie 12, soit 600 Mb/s en download et 150 Mb/s en upload), l’Hexagon 680 pour le traitement des signaux, le GPU Adreno 530 et le processeur d’image Spectra, lequel est compatible avec les capteurs photo jusqu’à 28 mégapixels.

L'adversaire parfait

Comme attendu, le Snapdragon 820 est compatible Zeroth, Smart Protect, Quick Charge 3.0 et Wi-Power (chargement sans fil), ainsi que LPDDR4. Une belle bête qu’il nous tarde de positionner face à ses adversaires directs (Helio X20, Kirin 950, Exynos 7420 et 8890) et qui sera intégrée dans des smartphones commercialisés en début d’année prochaine, comme nous le supposions précédemment. Cela sous-entend que les constructeurs auront beau officialiser leurs smartphones dans les semaines prochaines, ils ne pourront pas les vendre avant le mois de janvier. Selon les rumeurs, Xiaomi pourrait dévoiler son Mi 5 dans trois semaines. Une annonce anticipée pour faire patienter les fans compréhensifs.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.