promo red by sfr

WhatsApp ne supportera plus BlackBerry OS en 2017

Par Samir Azzemou

whatsapp

WhatsApp fait peut-être partie du groupe Facebook, mais ce n’est pas pour autant que l’application doit jeter l’argent par les fenêtres. L’entreprise vient d’annoncer l’arrêt du support de certains systèmes d’exploitation. BlackBerry OS est inclus.

C’est sur le blog officiel de l’application que l’information a été officialisée : WhatsApp ne supportera bientôt plus le système d’exploitation propriétaire de BlackBerry. Une décision qui concerne bien évidemment BlackBerry 7, mais aussi BlackBerry 10, la version qui anime aujourd’hui deux smartphones encore commercialisés par la marque canadienne, les Classic et Passport.

Whatsapp
Pour continuer d'utiliser son application, WhatsApp conseille
aux propriétaires de BlackBerry de changer de mobile...

L’arrêt de l’assistance et du support (ce qui inclura évidemment les mises à jour fonctionnelles) est prévu pour la fin de l’année 2016. Ce qui veut dire qu’en 2017, le système BlackBerry perdra l’une des applications les plus utilisées dans le monde. Notez que cela ne sous-entend pas que l’application sera inutilisable. Elle ne bénéficiera simplement pas des prochaines fonctions (et des patches de sécurité).

BlackBerry dans le même panier que Symbian S40

BlackBerry OS n’est pas le seul concerné par cet arrêt. Les systèmes d’exploitation sous Symbian de Nokia (S40 et S60), la version 7.1 de Windows Phone et Android Eclair (2.1) et Froyo (2.2) sont également listés parmi les versions qui ne seront plus supportées. Toutes ces versions sont cependant obsolètes (même si Froyo anime toujours 0,1 % du parc installé Android). Dans son message, WhatsApp rappelle que les OS de BlackBerry et Nokia animaient ensemble 70 % des smartphones en 2009. Aujourd’hui, ils ne représentent rien. Apple, Google et Microsoft constituent 99,5 des smartphones vendus en 2015.

Selon Kantar Worldpanel, BlackBerry OS pèse moins de 1 % du marché des smartphones sur la période de novembre 2015 à janvier 2016. Et plus précisément 0,1 % aux Etats-Unis, 0,2 % en Royaume-Uni, en Australie ou en Italie, 0,5 % en France ou encore 0,6 % en Allemagne.

WhatsApp dit tout haut ce que BlackBerry refuse d'avouer

D’ailleurs, si vous êtes l’heureux possesseur d’un BlackBerry Passport, WhatsApp vous conseille, si vous souhaitez continuer de bénéficier de l’application, d’acheter un nouveau téléphone sous Android, iOS ou Windows 10 Mobile, même si votre achat est encore tout frais. Voilà qui permet de mesurer à quel point BlackBerry OS n’est plus considéré chez les développeurs d’applications (même si nous nous en doutions quand même un petit peu quand BlackBerry 10 s’est vu offrir une compatibilité avec les APK Android...).

Ce qui rappelle évidemment la décision de John Chen de ne pas prévoir (à l’heure actuelle) de nouveaux terminaux sous BlackBerry 10 pour l’année 2016 (il n’y en avait déjà qu'un seul dans son planning 2015, le BlackBerry Leap). Dans une interview accordée en marge du CES de Las Vegas de janvier dernier, le patron de la firme de Waterloo refusait d’avouer l’abandon progressif de son OS, mais confirmait que son planning ne comptait que des mobiles sous Android.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.